Aspects psychovisuels de la perception des couleurs. Application au codage d'images couleur fixe avec compression de l'information

par LAURENT BEDAT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Dominique Barba.

Soutenue en 1998

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these porte sur le codage avec compression des images couleur. Dans tout systeme de codage d'images, deux aspects determinent directement les performances : l'espace choisi de representation du signal d'image, la quantification de cette representation. L'objectif considere est celui de restituer des images exemptes de tout defaut perceptible a la reconstruction, tout en obtenant un fort taux de compression. La premiere partie de ce travail s'attache a caracteriser le systeme visuel humain afin de determiner l'espace de representation canonique de l'information couleur. Dans un tel espace le signal d'image est separe en trois composantes : la premiere est la luminance perceptuelle, les deux autres, basees sur la biologie humaine et sur des mesures psychovisuelles, notees cr1 et cr2, decrivent l'information couleur proprement dite. Ces deux signaux sont portes par des axes chromatiques specifiques. Toutefois, ces axes chromatiques psychovisuels ne peuvent etre traites separement ni independamment du signal de luminance perceptuelle. Ceci nous a conduits a etudier les interactions entre chacune des trois composantes. Deux phenomenes ont ete mis en evidence : d'une part, un phenomene de facilitation de la perception, d'autre part un phenomene de masquage de celle-ci (diminution de la perception). La deuxieme partie du travail porte sur l'etude d'un schema de codage en sous bandes d'images couleur mettant en oeuvre l'espace de representation psychovisuel et les principales interactions. Dans ce schema, la quantification doit garantir la non visibilite des degradations engendrees. Les experiences que nous avons menees ont montre que les lois de quantification sur la composante cr1 doivent etre uniformes. En revanche, la composante cr2 necessite l'application d'une fonction non-lineaire avant de quantifier de facon uniforme. Les interactions entre les composantes de l'espace de representation ont ete integrees a notre schema de codage. Elles permettent d'obtenir des taux eleves de compression sans engendrer de degradations visibles. Le debit obtenu par une quantification scalaire sur les differentes images est, en moyenne, de 0. 25 bit par pixel pour l'ensemble des deux composantes chromatiques tout en conservant une excellente qualite des images restituees.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 247 P.
  • Annexes : 80 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.1740 bis
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.1740
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98 NANT 2071
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98 NANT 2071
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.