Depistage et prevention au cours du prediabete de type 1 etude chez la souris non obese diabetic et chez l'homme

par LUCY LE QUANG CHAILLOUS

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Pierre Sai.

Soutenue en 1998

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le diabete de type 1 ou insulinodependant (did) resulte d'une destruction auto-immune des cellules des ilots de langerhans. Son traitement repose sur une insulinotherapie substitutive, qui reste imparfaite et contraignante. Un des enjeux actuels est de chercher a prevenir le did en agissant sur le processus de destruction autoimmune des cellules. Ceci necessite de savoir identifier les sujets a tres haut risque de diabete et de disposer d'un traitement efficace et bien tolere. Nos travaux s'inscrivent dans cette strategie de depistage et de prevention du did. Concernant le depistage du prediabete, nous avons cherche a ameliorer la valeur predictive (vp) des anticorps anti-cellules d'ilots (ica). Nos resultats ont contribue a montrer l'existence de plusieurs sous-types d'ica, de signification pronostique differente, et confortent l'hypothese selon laquelle la detection d'autoanticorps multiples permettrait d'ameliorer la prediction. D'autre part, nous participons au registre international icarus qui a permis de quantifier la vp d'une abolition du pic precoce d'insulinosecretion en reponse au glucose. Enfin, nous avons confirme par une etude prospective l'existence d'une reponse differentielle au glucose et a l'arginine au cours de l'evolution vers le diabete. Ceci suggere que, outre la diminution de la masse -insulaire, la phase prediabetique serait associee a des anomalies fonctionnelles de l'insulinosecretion, touchant plus particulierement leur reponse au glucose. Sur le plan therapeutique, les cibles possibles d'une immunointervention apparaissent multiples. L'administration d'autoantigenes, et notamment l'insuline, pourrait etre un moyen d'induire une tolerance immunitaire vis-a-vis des cellules. Nous avons aborde ce concept d'insulinotherapie preventive, d'une part dans le modele de la souris nod, en etudiant plusieurs modes d'insulinotherapie ou l'insuline est biologiquement active ou non, et d'autre part chez l'homme, avec la mise en place d'un des premiers essais therapeutiques de tentative d'induction de tolerance par l'administration orale d'insuline.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 224 P.
  • Annexes : 661 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98 NANT 2041
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98 NANT 2041
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.