Contribution a l'etude de la xenogreffe d'ilots pancreatiques de porc. Aspects sanitaires, fonctionnels et immunologiques. Applications chez la souris

par ANNE-SOPHIE RIVEREAU

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Pierre Sai.

Soutenue en 1998

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le diabete de type 1, ou diabete insulino-dependant (did), resulte de la destruction selective des cellules du pancreas et aboutit en une carence absolue en insuline. La greffe d'ilots de langerhans pourrait constituer un traitement de cette maladie. Neanmoins, les possibilites d'allogreffes sont rares compte tenu de la penurie en organes humains. La greffe d'ilots d'origine animale pourrait resoudre ce probleme. Le porc semble etre le meilleur candidat comme donneur d'ilots. Notre objectif a ete d'explorer la faisabilite d'utiliser des ilots de porc comme traitement du diabete de type 1. Nous avons montre que l'utilisation d'ilots de porc provenant de porcs exempts d'organismes pathogenes specifiques (eops), eleves et abatus dans des conditions controlees, serait une garantie minimum en cas de xenogreffe chez l'homme. Ces ilots sont par ailleurs capables de repondre, in vitro, a des stimuli de l'insulinosecretion auxquels ils seraient confrontes chez l'homme. Nous avons aussi mis en evidence, in vitro, la reponse proliferative de splenocytes de souris vis-a-vis d'ilots de porc. Par des experiences de blocage, ou par l'utilisation de cellules t purifiees, nous avons pu etablir que ce sont essentiellement des lymphocytes t cd4+ de sous-type th1 qui sont impliquees dans la reconnaissance des xenoantigenes porcins. Cette reconnaissance est indirecte et restreinte par les molecules du complexe majeur d'histocompatibilite de classe ii murin. La reponse proliferative de splenocytes de souris nod, modele animal du diabete de type 1, vis-a-vis d'ilots de porc eops est, par ailleurs, plus intense que celle de splenocytes de souris non predisposees. La souris nod represente donc un bon modele animal pour l'etude du rejet d'ilots xenogeniques dans le contexte d'autoimmunite anti-cellules. Nous avons enfin etudie une strategie qui pourrait permettre de prevenir le rejet d'ilots de porc : le pancreas bioartificiel. Ce pancreas bioartificiel etait constitue d'ilots de porc encapsules dans une membrane d'an69, qui fait obstacle aux passages des cellules immunitaires, anticorps et complement, mais autorise le passage du glucose et de l'insuline. Une greffe de ce pancreas bioartificiel permet de normaliser la glycemie de souris nod diabetiques, et previent l'apparition du diabete chez de jeunes souris nod.

  • Titre traduit

    Contribution to porcine islet xenografts study. Sanitary, function and immunological views. Application to mouse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 174 P.
  • Annexes : 493 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.