Les "Statuts synodaux" de Hugues des Hazards (1515 a. S. ) : étude textuelle comparative de l'original latin et de la version française

par Dominique Clément

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Pierre Demarolle.

Soutenue en 1998

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Traiter le sujet était impossible sans la transcription préalable de l'original latin et de la version française. La saisie informatique de l'ensemble de l'œuvre nous a permis d'obtenir une concordance latine et une concordance française fortes utiles pour la comparaison des deux discours. Comprendre la pensée initiale de Hugues des Hazards nécessitait en effet l'étude comparative des deux textes, mais comprendre la législation du canoniste obligeait aussi et en premier lieu à rechercher les sources premières et immédiates qui ont nourri sa pensée et inspiré son écriture. La version originale ne se justifie pas sans ses nombreuses références au Corpus Juris Canonici ni sans ses renvois répétés aux statuts de Bertrand de la Tour d'Auvergne, dont elle est une reproduction adaptée. Cette translation que la recherche du sens - de son maintien ou de son évolution - nous autorise à qualifier de performante, est en effet un savant dosage de respect et d'adaptation du texte de départ. Les trois-quarts de la matière primitive sont maintenus : le translateur emprunte l'essentiel du vocabulaire au latin, use des mots de la même famille en cas de changement syntaxique ou recourt à la substitution synonymique. Pour communiquer avec les « illitterati », il s'autorise la disparition de certaines notions et oublie parfois le terme technique, mais il sait aussi au moyen de la réduplication synonymique et d'une glose multiforme, moraliser et enseigner le clergé. Il s'adapte au temps, au lieu et aux personnes, réduit le sens à l'essentiel de son expression pour en révéler la vraie substance, et en même temps, introduit les éléments qu'il juge efficaces a la sanctification du clergé et à sa formation pastorale. Homologue de l'auteur sans lui être identique, son œuvre est aussi très proche de l'œuvre originale sans lui être égale. La version française, en se dotant d'une fonction correctrice du texte original, amplifie les moyens d'atteindre l'objectif réformateur commun aux deux discours.

  • Titre traduit

    Statuta synodalia per Hugonem de Hazardis (1515) : a textual comparative study of the original in Latin and of the French translation


  • Résumé

    Treating the subject was impossible without the previous transcription of the original in Latin and of the French translation. Then the Latin and French concordance was very useful to compare the two discourses. Understanding the first thought of Hugues des Hazards necessitated indeed the comparative study of the two texts. But understanding the legislation of this bishop obliged also - and first of all to inquire into the first and direct sources which have modeled his thought and inspired his writing. The original text is unjustified without its many references to Corpus Juris Canonici and to statutes of Bertrand de la Tour d'Auvergne, from which it is an adaptation. The research into meaning permits to observe the efficiency of the French discourse. First, the translation is semantic. Most of the original text is kept. The majority of the words are taken from Latin, but the translator uses also words from the same family or synonyms. Secondarily, the translation is communicative. To communicate with the “illitterati”, the translator omits notions and sometimes, technical terms. Therefore, the meaning does not keep always undamaged. But it is often specified: with the synonymic reduplication and varied commentaries, the translator teaches and lectures the clergy of Lorraine at the beginning of the sixteenth century. The efficiency of the translation comes from a good proportion between the semantic and communicative translation. This adaptation which takes time, place and people into consideration, rectifies the original text and amplifies the ways to hit the reforming target common to the two discourses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1376 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 869-898. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 98/32
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.