"Et si c'était moi? " : approche de l'autofiction dans la décennie 1980

par Lucie-Noëlle Aulagne

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Raymonde Robert.

Soutenue en 1998

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Comment approcher l'autofiction, cette notion complexe définie dans les années 70 a partir des intuitions conjuguées de Serge Doubrovsky et de Philippe Lejeune ? Ni mensonge délibéré, ni simple transposition romanesque, l'autofiction mêle les procédés du roman et de l'autobiographie dans un même texte. C’est ainsi que biographie de Navarre, la douleur de Duras, prélude, choral et fugue de Schaeffer et le livre brisé de Doubrovsky présentent des analogies avec un projet autobiographique classique lie au travail de mémoire et a l'introspection. L’exigence de sincérité peut même exprimer un véritable défi et affronter un dire particulièrement excessif et douloureux. En même temps, la recherche stylistique et l'élaboration complexe de la narration correspondent a une ambition littéraire qui, sans contredire a priori l'objectif autobiographique, fait du récit de vie un simple matériau qui sera exploite de manière romanesque. Il resterait toutefois difficile de distinguer à ces seules conditions l'autofiction du roman autobiographique si l'auteur ne commentait lui-même ses oscillations et ses hésitations pour passer du pole autobiographique au pole fictionnel. Ses interventions signalent l'importance d'une troisième donnée fondamentale dans l'autofiction : le métadiscours. Mais lui-même est double et duplice. D’une part, il permet a l'auteur de définir et de justifier ce qu'il écrit dans un souci de transparence vis-à-vis du lecteur. Mais par ses déclarations contradictoires et ses mises en scènes spéculaires, le métadiscours contribue aussi à semer le doute et à provoquer des ruptures dans le pacte de lecture.

  • Titre traduit

    "It is me ?" : maybe an essay of autofiction in the eighties


  • Résumé

    How can we deal with autofiction, this complex notion defined in the 70' thanks the intuitions of Serge Doubrovsky and Philippe Lejeune? Neither deliberate lie nor simple novelistic transposition, autofiction mixes in the same text the narrative techniques of fiction and autobiography. This is how biographic by Navarre, “la Douleur” by Duras, prelude, choral et fugue by Schaeffer, and l”e livre brisé” by serge Doubrovsky show similarities between a classical autobiographical project based on memory research an introspection. The specific requirement for sincerity can even express a true challenge and come face to face with a confession painful and excessive at the same time, the stylistic research and the complexity of the narration correspond to a literary ambition which transforms the story of the life into a raw material which will be later on used in a novelistic manner. It would somehow be difficult to distinguish between autofiction and autobiographic novel it the author himself did not point out his owns hesitations and doubts which make the reader pass from the autobiographical pole to the fictional pole. His interventions indicate the importance of a third fundamental distinctive feature in autofiction : the metadiscourse which implies duplication and duality on the one hand, it enables the author to define and justify what he writes in a transparently clear way for the reader; on the other hand, because of its contradictory statements and its great mirrored representations, metadiscourse make us doubt and cause disruptions for the implied reader.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (534 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 515-524

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 98/15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.