Procédé de surmoulage des vitrages par gélification haute-fréquence des PVC plastisols

par Marc Chaty

Thèse de doctorat en Chimie et physico-chimie moléculaires

Sous la direction de Georges Roussy.

Soutenue en 1998

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Ce travail concerne la réalisation des joints d'encapsulage des vitrages automobiles en PVC-plastisol que l'on gélifie dans une presse haute fréquence. On décrit une installation de laboratoire permettant de simuler la transformation des produits lorsqu'ils sont irradies par HF. Son utilisation, pour l'étude de la transformation, montre que la permittivité complexe du PVC-plastisol au cours de la gélification HF suit la même évolution que celle qui est observée au cours d'une gélification classique. Il est montre également que l'on peut construire un schéma électrique équivalent de la presse industrielle. La relation liant son impédance complexe et l'avancement de la transformation du matériau est donnée. La modélisation du procédé industriel est complétée par le calcul de la distribution du champ dans le moule ce qui offre la possibilité d'optimiser la forme des électrodes et d'étudier le cycle en vue d'une cuisson optimale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (135 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 77 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.