Immunoanalyse des produits de sécrétion : application au dosage du caséinomacropeptide dans le lait bovin et a l'étude des cellules immunocompétentes au cours de la mammite bovine

par Christine Prin-Mathieu

Thèse de doctorat en Biologie structurale moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Marie-Christine Béné.

Soutenue en 1998

à Nancy 1 .


  • Résumé

    La qualité du lait est encore de nos jours un souci pour les producteurs et les industriels laitiers. Dans ce travail, le degré de protéolyse de la caséine a été évalué par dosage du caséinomacropeptide (CMP). La réponse des cellules immunocompétentes du sang et du lait a été étudiée lors d'une mammite expérimentale à Staphylococcus aureus. Un dosage du CMP par immunonéphélémétrie microparticulaire a été mis au point et appliqué à différents types de laits. Une étude du point isoélectrique du CMP dans des laits de vache de races différentes a été réalisée. L'activation des leucocytes du sang et du lait lors d'une mammite expérimentale a été évaluée par mesure de l'expression de molécules de surface Bola I, Bola II, CD14 et CD62L et d'activités enzymatiques intracellulaires (élastase, collagénase, cathepsine D). Un dosage des caséines et du CMP a été réalisé par immunonéphélémétrie dans des laits de quartiers infectés et de référence. Le dosage du CMP par immunonéphélémétrie est applicable au lait bovin. Un seuil de concentration au-delà duquel on peut suspecter une protéolyse de la caséine a été défini. La concentration en CMP est très élevée dans le colostrum. Une augmentation de la concentration en CMP a été mise en évidence dans des laits de différentes qualités bactériologiques. La protéolyse de la caséine a été suivie dans des laits conservés à 4°C. Ce dosage permet de détecter l'augmentation de la concentration de CMP dans des laits surchargés en lactosérum. Le dosage de CMP dans les fromages blancs a montré une augmentation progressive de la concentration lors de leur conservation. Dans le modèle de mammite un pic d'activation des leucocytes du sang périphérique est détecté au 17ème jour de l'infection. Le nombre de cellules somatiques du lait augmente dès le 2ème jour, l'expression des antigènes de surface des leucocytes et les activités enzymatiques sont relativement stables au cours du temps. La comparaison des leucocytes du lait et du sang indique une augmentation de l'activation des macrophages et des polynucléaires neutrophiles (PN) dans le lait. Il y a une diminution de l'activité collagénase des leucocytes du lait par rapport à ceux du sang mais une augmentation des activités élastase et cathepsine D des polynucléaires neutrophiles. La qualité du lait est modifiée comme en témoigne les variations de concentration des caséines et du CMP.

  • Titre traduit

    Immunoanalysis of secretions product : application to caseinomacropeptide assay in bovine milk and to the study of immunocompetent cells during bovine mastitis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (165 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 223 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.