Caractérisation et comprehension des processus d'hydratation des cendres volantes de centrales thermiques françaises équipées d'un système de désulfuration

par Sandrine Gomes

Thèse de doctorat en Physique et chimie de la matière et des matériaux

Sous la direction de Omer Evrard.

Soutenue en 1998

à Nancy 1 .


  • Résumé

    L'installation de systèmes de désulfuration sur les centrales thermiques EDF a entrainé des modifications des résidus de combustion du charbon. Notre travail a donc consisté à caractériser ces nouvelles cendres volantes dans le but de comprendre leurs phénomènes de prise hydraulique. Nous avons montré que : la réactivité du verre de la cendre silico-alumineuse est certainement favorisée par l'existence de gradients de composition, la mullite a une composition classique. La magnétite apparait substituée en magnésium, la cendre silico-calcique, liant hydraulique à part entière, est équivalente à un mélange de cendre silico-alumineuse et de phases calciques (calcite, chaux vive, anhydrite), la cendre sulfitée a déjà débuté les réactions de prise hydraulique et de plus renfermé du chlorure de calcium. Son avenir dans le domaine du génie civil est compromis. Une étude des propriétés de liant hydraulique de la cendre silico-calcique a ensuite été réalisée. Nous avons suivi l'évolution des phases hydratées formées en montrant l'importance de la composition initiale, du taux d'humidité relative du milieu de conservation, du co#2 atmosphérique (système ouvert) et du temps (aspect cinétique). Les éprouvettes confectionnées sont suivies de façon qualitative (drx, dsc, meb), de façon semi-quantitative (mise au point d'une méthode d'exploitation des courbes atg) et par des mesures de résistance en compression. Les principaux résultats sont : importance d'une atmosphère saturée en humidité durant la longue période de dissolution de la phase vitreuse et de précipitation des hydrates (ettringite, csh, peu afm), formation rapide et prioritaire d'ettringite devant celle de csh, aucun phénomène de gonflement ou de fissuration n'a été observé, la décomposition néfaste de l'ettringite est évité sous eau et uniquement pour les éprouvettes riches en chaux en milieu humide.

  • Titre traduit

    Characterisation and comprehension of hydratation process in fly ashes originated from french power plants equipped with a desulfurisation system


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 289 P.
  • Annexes : 153 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.