Mise en oeuvre de gradients de champ radiofréquence intenses et applications aux mesures de diffusion translationnelle et à l'imagerie par résonance magnétique nucléaire

par Michel Valtier

Thèse de doctorat en Chimie et Physico-Chimie Moléculaires

Sous la direction de François Humbert et de Daniel Canet.

Soutenue en 1998

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Ce mémoire de thèse présente les développements méthodologiques réalisés en RMN à l'aide d'un gradient de champ radiofréquence intense (gradient B1). Les techniques originales présentées ici concernent la micro-imagerie et la mesure du coefficient d'auto-diffusion translationnelle moléculaire et viennent élargir le champ d'application de méthodes plus conventionnelles basées sur l'application d'un gradient de champ statique (gradient Ba). Des exemples concrets d'applications : visualisation de la diffusion de solvants dans des polymères, sélectivité spectrale, technique d'acquisition d'un "pseudo-écho", imagerie en 3 dimensions, fiabilité de la mesure globale et localisée de coefficients de diffusion dans des échantillons hétérogènes aussi bien en phase gazeuse qu'en milieu condensé, démontrent l'efficacité des méthodes mises au point tout en exploitant pleinement le potentiel instrumental développé au cours de cette thèse.

  • Titre traduit

    Strong radiofrequency magnetic field gradients and their applications in translational molecular diffusion measurements and NMR microscopy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (151 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 109 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.