Biologie et structure génétique d'un opossum du genre "Didelphis" en forêt primaire de Guyane française

par Anne Lavergne

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de François Catzeflis.

Soutenue en 1998

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La region neotropicale presente une tres grande richesse specifique aussi bien dans le regne animal que vegetal. Les causes d'une telle diversite sont nombreuses et ont depuis longtemps intrigue un grand nombre de chercheurs. Les marsupiaux representant une composante importante de la faune neotropicale, nous nous sommes donc dans un premier temps interesses a la structure genetique d'un opossum de la famille des didelphidae : d. Marsupialis en guyane francaise. Pour cela, trois sessions de piegeage ont ete realisees sur le site de petit saut (la premiere ayant ete effectuee lors du programme faune sauvage et correspondant a la translocation d'animaux au cours de la mise en eau d'un barrage). Il a pu etre mis en evidence la sympatrie de deux especes de didelphis : d. Marsupialis et d. Albiventris. Une forte densite d'individus (deuxieme piegeage) ainsi qu'une importante diminution des effectifs (entre la deuxieme et la troisieme session de piegeage) ont aussi pu etre mises en evidence. En parallele une etude basee sur l'analyse de 5 loci microsatellites a ete entreprise pour savoir si les individus deplaces avaient reellement survecu (c'est a dire s'ils avaient pu transmettre leurs genes). De plus, nous avons egalement essaye d'apprehender la structure genetique de ces deux especes au niveau de la guyane francaise. Un isolement par la distance a ainsi pu etre decele pour l'espece d. Marsupialis. Dans un second temps, a une echelle plus globale, nous avons etudie la structuration genetique de d. Marsupialis, au niveau de son aire de repartition, a l'aide de deux marqueurs mitochondriaux : le cytochrome b et la region de controle. De la meme maniere, le phenomene d'isolement par la distance est mis en evidence. Le traitement de ces sequences a egalement revele un patron d'evolution atypique pour ces deux genes (la region de controle evoluant plus lentement que le cytochrome b).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [156] p
  • Annexes : Bibliogr.: p. 94-102

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 98.MON-270
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.