Bioécologie des principales espèces pélagiques exploitées en mer de Java

par Bambang Sadhotomo

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de François Gerlotto.

Soutenue en 1998

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette etude est une synthese des aspects environnementaux, biologiques et ecologiques des principales especes de la mer de java. Les relations indirectes entre ces aspects, et l'evaluation du stock de la mer de java sont discutes. L'hydrologie de la mer de java est principalement dirigee par la variabilite climatique. La mousson engendre le gradient de la salinite et de la masse d'eau dans axe ouest-est, de meme qu'elle induit l'effet de masse continentale sur la productivite de la region cotiere. Ces phenomenes influencent la repartition de l'abondance et le schema de migration des poissons pelagiques. Deux types de migrations sont supposes dans cette etude, c'est a dire celui de la phase planctonique et celui de la phase nectonique. Nous supposons que le stock de la mer de java est une part d'une large population s'etendant du sud de la mer chine meridionale a la mer de flores. La repartition des tailles par zones et epoques montre un mouvement interne possible de l'agregation du poisson et une emigration des adultes vers la direction nord-est, ce qui survient simultanement avec l'immigration provenant de la mer de flores pendant la mousson de sud-est. La migration saisonniere peut etre consideree comme le principal facteur influencant les oscillations de croissance qui sont apparemment observees pour les especes migrantes. Au cours de l'annee, deux recrutements existent. Ils prennent place au debut de chaque mousson. Dans les zones, le recrutement principal s'effectue en mousson de sud-est. Les recrues ne proviennent pas de la cohorte dominante relevee l'annee precedente. Les observations acoustiques indiquent l'existence d'une stratification de l'agregation du poisson selon deux axes nord-sud et ouest-est. Dans la region prospectee, trois strates sont distinguees : une zone ouest, une zone centrale et une zone est. Pendant la saison humide, la partie ouest serait occupee par des especes neritiques (d. Russellii), alors que, pendant la saison seche, les bancs rencontres seraient composes d'un melange de jeunes poissons de l'espece precedente et d'individus appartenant aux especes cotieres. Tout au long de l'annee, la zone est (du banc de matasiri a la pente continentale) est occupee par les especes oceaniques ou un melange d'especes migrantes. Ces stratifications sont relatives au schema migratoire decrit plus haut. La plupart des poissons occupant la mer de java est jeune et immature. La comparaison de la biomasse theorique et capturee est en accord avec l'argumentation de l'emigration du poisson adulte vers la region est. L'interaction entre la pecherie semi-industrielle et artisanale semble apparente ; la derniere pecherie exploite la taille plus petite. Les pecheries javanais exploitent seulement une partie des stocks et l'etude de l'amenagement devrait couvrir l'ensemble du stock.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : iv-333, viii p.
  • Annexes : Bibliogr. p. 49-50 et 281-290

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 98.MON-184
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.