Structuration génétique de populations de tiques (Ixodes ricinus) vecteurs de micropathogènes

par Christelle Delaye

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Joseph Jourdane.

Soutenue en 1998

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les tiques sont des acariens hematophages de vertebres. Parmi celles-ci figure ixodes ricinus qui est vecteur de nombreux micropathogenes. Le premier objectif de ce travail etait de mieux comprendre le fonctionnement et l'evolution des populations d'ixodes ricinus grace a une etude de genetique des populations. Les allozymes, qui sont les premiers marqueurs genetiques utilises, se sont reveles peu informatifs. Des marqueurs microsatellites ont alors ete recherches et mis au point. Les resultats obtenus a l'aide de ces marqueurs sont la presence de deficits en heterozygotes au sein des populations et de la differenciation genetique entre localites a l'echelle de la suisse et entre la suisse et la tunisie. Les importants deficits en heterozygotes s'expliquent en grande partie par la presence d'alleles nuls. La part residuelle obtenue en retirant l'effet des alleles nuls peut s'expliquer par : - des problemes de detection d'un des deux alleles chez les heterozygotes. - des croisements frere-sur au sein des populations et/ou un effet walhund. Un isolement par la distance mis en evidence a partir de 50 km nous donne une estimation de la largeur des unites de reproduction. Au vu de l'importance de la surface de l'aire de repartition d'ixodes ricinus (plusieurs milliers de kilometres), nous pouvons predire une absence d'homogeneite sur l'ensemble de cette aire. Le deuxieme objectif etait de mieux cerner les consequences du role de vecteur joue par ixodes ricinus dans la repartition des micropathogenes qu'elle transmet. En suisse, les foyers de maladie de lyme et d'encephalite a tique sont relativement localises. Au vu de la definition de la taille des unites de reproduction, il n'y aurait donc pas de lien direct entre les unites de reproduction que nous avons pu definir chez les tiques et la taille des foyers de micropathogenes transmis par ces tiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [144] f
  • Annexes : Bibliogr.: f. 108-118

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 98.MON-159
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.