Ecophysiologie de la larve de Dinocras cephalotes (Plécoptère, Perlidé) exposée à un milieu acidifié (pH acide, faible minéralisation et forte concentration en aluminium)

par Corinne Favrel

Thèse de doctorat en Écotoxicologie

Sous la direction de Jean-Claude Pihan.

Soutenue en 1998

à Metz .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'étudier l'écophysiologie d'un insecte exposé à un environnement perturbé étudiée l'acidification des cours d'eau, avec comme représentation in situ, le cas du massif vosgien. Du point de vue écophysiologique, la question-clé est d'identifier les perturbations biochimiques et physiologiques qui contribuent à la disparition de cette espèce des cours d'eau acidifiés tout en déterminant les facteurs physico-chimiques du milieu qui sont à l'origine de ces perturbations. En complément, une partie de ce travail est réalisée dans une perspective curative visant à réduire la mortalité de Dinocras cephalotes. Pour cela, les larves sont exposées en laboratoire à des milieux constitués par les différentes combinaisons obtenues avec les principaux facteurs caractéristiques des cours d'eau acidifiés : pH, minéralisation et concentration en aluminium. Un enchainement de dérèglements physiologiques et de modifications histologiques initié par une perte de sodium de l'organisme vers le milieu extérieur conduit à la mort de la larve. Toutefois, tant qu'un certain seuil de perte n'est pas atteint, les mécanismes ne sont pas perturbés de façon irréversible ; au delà, la mort est inévitable. Les perturbations observées sont provoquées par le pH, et surtout la minéralisation du milieu. Une forte concentration en protons perturbe la régulation ionique tandis qu'une faible minéralisation entraine une mortalité élevée. Tous les cations constituant la minéralisation du milieu n'ont pas la même influence ; certains ayant un effet plus bénéfiques pour la survie des larves.

  • Titre traduit

    Ecophysiology of the larvae of Dinocras cephalotes (plecoptera, perlidae) exposed to an acidified medium (low pH, low mineralisation and high concentration of aluminium)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (257 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 233-249

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.