Le cheminement spirituel d'Ingmar Bergman à travers les films principaux après les années 50 : Analyse à travers la Subjectivité kierkegaardienne

par Hyuneok Yoon

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de André Gardies.

Soutenue en 1998

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Les films de Bergman de la période postérieure à 1950 relatent le cheminement du cinéaste qui tente de s'affranchir de l'ordre établi. Ce parcours intérieur conduit, selon nous, le spectateur à réfléchir sur l'importance de la Subjectivité au sens kierkegaardien. Initialement méconnu, le pouvoir libérateur de la Subjectivité fait l'objet d'une découverte progressive par les personnages bergmaniens. Trois étapes peuvent être distinguées. Dans les films de la première période (jeux d'Eté 1951 - L'Oeil du Diable 1960), les personnages se révoltent contre la société, ses conventions et le dogmatisme religieux, face auxquels ils demeurent impuissants et éprouvent une souffrance. A l'inverse, dans les fims de la seconde période (A travers le miroir 1961 - Une Passion 1969), les personnages parviennent à échapper à l'emprise de la Vérité objective. Cette liberté conquise rend possible l'introduction du concept de choix, et, donc, d'angoisse dans l'univers bergmanien. De plus, les personnages se trouvent confrontés au phénomène de la perte de sens des valeurs et soumis aux formes de violence les plus variées. Au cours de la troisième période (Le Lien 1971 - Après la Répétition 1984), les personnages tentent d'acquérir la capacité d'assumer leur propre existence". "Etre sujet à part entière" devient une exigence fondamentale. L'atteinte de la reprise, comme continuation et recommencement perpétuels, constituera l'ultime étape de l'affranchissement du sujet.

  • Titre traduit

    Ingmar bergman spiritual progress as seen through post fifties main movies


  • Résumé

    Bergman movies belonging to the period directly following 1950 deal with the film director progressive attempt to free herself from commonly accepted values and attitudes. In our opinion, that inward trip leads the spectator to consider the importance of Subjectivity in the Kierkegaardian way. Originally unknown, the freeing power of Subjectivity is gradually discovered by the Bergmanian characters. Three stages can be identified. In the first period movies (Summer Interlude 1951 - The Devil's Eye 1960), the characters rebel against society. Confronted with its conventions and to religious dogmatism they feel powerless and the whole situation hurts them. On the contrary, in the second period (Winter Light 1961 - The Passion of Anna 1969), the characters manage to escape objective truth. This newly conquered freedom opens the way to the concept of choice in the Bergmanian world and consequently to anguish. Moreover the characters are confronted with the experience of losing all reference to common values and they are submitted to various types of violence. During the third period (The Touch 1971 - After the Rehearsal 1984) the characters try to develop the ability to take upon themselves the responsability for their own existence. To be a fully self recognized subject becomes an essential prerequisite. The final stage of the subject freedom is determined by the repetition Gjentagelsen" : endless progression and new beginnings

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (415 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 70 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2202
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.