Etude structurale de la créatine kinase cytosolique MM : caractérisation des processus de dépliement-repliement

par Chantal Leydier

Thèse de doctorat en Sciences. Biochimie

Sous la direction de Christian Vial.

Soutenue en 1998

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Christian Vial.


  • Résumé

    Ce travail apporte des informations sur la structure tridimensionnelle d'une proteine homodimerique, la creatine kinase cytosolique de muscle de lapin (ck-mm). La ck-mm, caracterisee en conditions non denaturantes par proteolyse limitee et par de techniques biochimiques et biophysiques, est un enzyme compact, chaque monomere etant delimite par deux entites, l'une n-terminale (k1, 1-325) et l'autre c-terminale (k2, 328-380) reliees entre elles par une boucle flexible accessible aux proteases et impliquee dans le rapprochement des substrats lors de la catalyse. Le clivage de la chaine polypeptidique dans cette region conduit a la formation d'un heterotetramere inactif (k1k2) 2 possedant des proprietes identiques a celles de l'enzyme intact. Les deux peptides k1 et k2 sont stabilises par de fortes interactions. Leur separation ou leur surexpression conduisant generalement a la precipitation de k1, il s'est avere indispensable de mieux connaitre le processus de depliement-repliement de la proteine. La denaturation a l'equilibre de la ck-mm en presence de guanidine revele la fragilite du centre actif et a permis de detecter et caracteriser des intermediaires de type globule fondu et pre-globule fondu. Ce processus est partiellement reversible. La renaturation de l'enzyme suit deux voies distinctes, l'une conduisant a un dimere natif actif, l'autre a un monomere incorrect non productif. L'integrite de la chaine polypeptidique est indispensable a l'activite catalytique et a l'acquisition de la structure spatiale correcte. Les sous-unites k1 et k2 sont des unites dependantes de repliement, la partie c-terminale de la proteine chaperonnant le repliement de la region n-terminale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (181 p.)
  • Annexes : Bibliogr. non paginée [21] p.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.