Régulation de l'expression des gènes de globine α humains : étude du mode d'action de la région activatrice HS-40

par Corinne Esperet

Thèse de doctorat en Sciences. Génétique moléculaire

Sous la direction de Jacqueline Godet.

Soutenue en 1998

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jacqueline Godet.


  • Résumé

    Notre travail a porte sur la regulation de l'expression des genes de globine du complexe humain et vise a apporter des arguments experimentaux permettant de mieux definir les mecanismes qui sous-tendent l'activation transcriptionnelle des genes mediee par la region activatrice hs-40. En effet, le mode d'action de cette region est encore tres mal connu. Des travaux realises au sein de notre laboratoire ont montre que l'insertion d'un gene de selection entre hs-40 et les genes entraine une diminution de l'expression de ces genes, suggerant donc l'existence d'une competition entre les differents promoteurs du complexe vis-a-vis de l'effet activateur de la region hs-40. La premiere partie de notre travail a consiste a mieux caracteriser la competition mise en evidence au sein du complexe. Grace a la technique de recombinaison homologue, nous avons insere un gene de selection selon les deux orientations possibles, en amont de la region hs-40, portee par le chromosome 16 humain unique d'une lignee erythroleucemique murine (mel). L'analyse de l'expression des genes humains dans ces recombinants homologues induits dans la voie de differenciation erythrocytaire a permis de montrer que la competition ne depend pas de la position du gene insere par rapport a hs-40 mais qu'elle est dependante du sens de transcription de ce gene. L'ensemble de ces resultats est en faveur d'un modele de regulation selon lequel l'activation des genes serait mediee par des interactions directes entre leur promoteur et la region hs-40. La seconde partie de notre travail vise a apporter des donnees supplementaires en faveur de ce modele. Dans une premiere approche, nous avons montre, par rt-pcr sur cellule isolee, que les genes 1 et 2 d'un meme complexe peuvent tous les deux etre actives par la region hs-40 au cours du meme cycle cellulaire. Si l'activation transcriptionnelle des genes humains est effectivement mediee par des interactions directes hs-40/promoteurs , ces resultats permettent d'exclure l'hypothese d'interactions tres stables, qui perdurent pendant toute la duree d'un cycle cellulaire. L'analyse par hybridation in situ des transcrits primaires des genes 1 et 2, appartenant a un meme complexe transgenique, suggere que l'activation des genes par hs-40 depend d'un processus dynamique d'interactions alternatives et de faible duree de vie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (83 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 68-83 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.