Hydro-écorégions et variabilité des communautés du macrobenthos sur le bassin de la Loire : essai de typologie régionale et référentiel faunistique

par Jeanne-Marie Ivol-Rigaut

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Henri Tachet.

Soutenue en 1998

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Henri Tachet.


  • Résumé

    Les hydro-écorégions du bassin de la Loire (France) sont établies à partir du relief, du climat de la géologie et de l'hydrogéologie (Wasson et al. , 1993). Elles impliquent des variations des paramètres abiotiques et du macrobenthos. Trente sites naturels (têtes de bassins) ont été sélectionnés comme stations de référence dans six regions-test différentes. Deux composantes chimiques permettent d'établir un gradient régional : la dureté et la contamination par les nitrates. Les stations du Massif Central restent préservées en opposition aux stations des plaines calcaires et du granitique armoricain marquées par l'agriculture intensive et l'élevage. Les stations à forte pente, avec radiers, à fort courant et à substrat grossier sont situées dans le Massif Central tandis que les stations à pente faible, avec mouilles, à faible courant et à substrat fin sont situées en plaine. Le gradient de courant explique en partie les différences régionales faunistiques ; cependant, l'effet régional est dominant sur l'effet pente. Le niveau taxonomique de la famille implique des conséquences en bioindication : seules les stations du Massif Central comportent les taxons polluosensibles (perloidea) systématiquement. Ils sont absents ou rares dans les autres régions du fait de l'impact agricole et de l'environnement physique. Le niveau générique permet d'établir des stratégies écologiques régionales à l'aide des traits. Les communautés algales montrent que la biomasse épilithique est supérieure dans les tables calcaires, environnement plus productif. Les relations trophiques (algues, macrophytes, matières organiques) ne montrent pas de différences régionales et tous les essais sur les groupes fonctionnels alimentaires conduisent à un schema de fonctionnement global sur l'ensemble des régions-test. Les racleurs sont dominants en calcaire. Ces résultats valident pour partie la variabilité naturelle des hydro-écorégions et fournissent des éléments pour la gestion


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (271 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 255-271

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T LYO1 1998 IVO
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.