IRM et biomatériaux prothétiques : caractérisation magnétique et interface avec les tissus vivants

par Olivier Beuf

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de André Briguet et de Michèle Lissac.

Soutenue en 1998

à Lyon 1 .

Le jury était composé de André Briguet, Michèle Lissac.


  • Résumé

    L'objet de cette these est de proposer des methodes d'observation de l'interface biomateriaux-tissus vivants. Ces methodes fondees sur l'emploi de l'imagerie par resonance magnetique a haute resolution spatiale sont destinees au suivi in vivo de l'osteo-integration de protheses. Dans le premier chapitre, nous presentons l'implantologie orale et les biomateriaux dentaires. Nous decrivons le phenomene de resonance magnetique nucleaire et les principes d'imagerie necessaires a la comprehension des chapitres suivants. Nous precisons l'interet de l'irm pour l'etude de l'interface os-implant ainsi que les difficultes d'observation liees a la nature des materiaux de prothese. Dans le second chapitre, nous proposons une methode originale de mesure de la susceptibilite magnetique par irm. Cette methode est fondee sur l'analyse des deformations d'images engendrees par des echantillons cylindriques. Les mesures principalement realisees sur des materiaux prothetiques ont permis de quantifier leur comportement magnetique. Le troisieme chapitre est consacre aux methodes de reduction et de correction des artefacts de susceptibilite magnetique. Nous proposons principalement trois approches. La premiere est fondee sur la conception de protheses perturbant peu le champ magnetique par l'association de materiaux de susceptibilites opposees. La seconde exploite l'information recueillie lors de l'acquisition pour restaurer, apres traitement, une image sans artefact. La troisieme est fondee sur un codage approprie de l'image pour s'affranchir directement a l'acquisition des effets de susceptibilite magnetique. L'efficacite de chacune des methodes presentees est discutee. Dans le quatrieme chapitre nous nous interessons plus generalement a l'imagerie des interfaces entre tissus durs et tissus mous. La premiere partie vise a identifier les differentes structures des tissus peri-implantaires chez le rat. Dans la seconde partie, nous exploitons les methodes presentees au chapitre 3 pour des applications in vivo afin de corriger efficacement les artefacts provoques par un implant dentaire. Enfin, nous presentons des images a haute resolution spatiale de la micro-architecture de l'os trabeculaire. Ces images montrent les possibilites d'analyse directe de la trame osseuse par irm.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 f.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [15] f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.