Histoire, archeologie et archeometrie des mortiers et des enduits au moyen-age

par BENEDICTE BERTHOLON PALAZZO

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de JEAN FRANCOIS REYNAUD.

Soutenue en 1998

à Lyon 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    "histoire, archeologie et archeometrie des mortiers et des enduits au moyen-age" propose un etat de la question sur ces materiaux de construction, par une approche des sources ecrites et archeologiques. La premiere partie propose une etude des recettes de fabrication et de la terminologie associees aux matieres premieres a travers les textes de natures differentes : traites d'architecture, encyclopedies, comptes de construction, chroniques, etc. . . Les resultats de cette recherche sont presentes par sequences chronologiques, depuis l'antiquite jusqu'au xix0 siecle. La deuxieme partie est constituee par l'historiographie etablie sur l'etude des mortiers et des enduits, d'un point de vue archeologique et archeometrique. Un expose des travaux publies les plus significatifs sur le sujet sont regroupes de maniere thematique : stratigraphie archeologique, methodes de caracterisation et de datation des materiaux. La troisieme partie comprend une nouvelle procedure d'analyse structurelle et physico-chimique des mortiers et des enduits archeologiques, appliquee sur les echantillons de trois sites experimentaux : saint-clement de macon, auxerre (crypte saint-germain, crypte saint-etienne, les fouilles du boulevard vaulabelle) et saint-jean-de-maurienne. La quatrieme partie porte sur l'etude de l'iconographie des chantiers de construction, quant a la fabrication et a la mise en oeuvre des mortiers et des enduits d'une fart, et sur la dimension symbolique de ces materiaux d'autre fart, a travers l'ecclesiologie medievale. Le sondage dans l'iconographie est realise sur la base des enluminures de manuscrits, datees entre le ix0 et le xv0 siecle, tandis que la symbolique des mortiers de construction est exposee a partir de l'exegese, des commentaires theologiques, des sources liturgiques et autres chroniques et encyclopedies. Les annexes regroupent les reproductions d'enluminures utilisees dans la quatrieme partie et certains complements methodologiques.


  • Résumé

    "history, archeology and archeometry of mortars and layers in the middle-age" propose a state of the question on these construction's materials, with an approach of written's and archeological's sources. The first part propose a study of manufacture's receipts and terminology about first matters trough differents kinds of texts : architecture's treatise, encyclopoedia, construction's account, chronicle, etc. . . Results of this research are presented in chronological sequences, from antiquity to the xix0 century. The second part is about the historiography of mortar's and layer's studies, with an archaological and archeometrical point of view. A selection of the most important publications is exposed in a topic's classification : archaological stratigraphy, caracterisation's and datation's methods. The third part propose a new method to caracterise archaological's mortars and layers. This method is applied on three experimental's sites : saint-clement de macon, auxerre ( saint-germain's crypt, saint-etienne's crypt, vaulabelle's excavations) and saint-jean-de-maurienne. The fourth part is about two subjects : the study of yard's iconography, illustrating mortar's or layer's fabrication and the symbolical dimension of these products, trough the medieval ecclesiology. The iconographical's sounding is made on manuscript's miniatures dated from the ix0 to the xv0 century. In return, the symbolic of mortars is explaint with exegesis, theological's commentary, liturgical's text and other chronic and encyclopoedia. Annexs are composed from miniature's copy used in the fourth part and some methodological's complement of the third part.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 560 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 80 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2157
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.