Procédé de revêtement par émaillage de l'invar et du kovar et leur oxydation dans l'air chaud

par Norberto Eduardo Labrador Medina

Thèse de doctorat en Science des matériaux céramiques et traitements de surface

Sous la direction de Pierre Lefort.

Soutenue en 1998

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'optimisation des proprietes d'un materiau donne ne permet pas, de satisfaire completement aux sollicitations de plus en plus variees, complexes et severes auxquelles il est soumis. C'est ainsi que s'impose aujourd'hui le choix des multimateriaux a la place des traditionnels monomateriaux. Les procedes de revetement et les liaisons metal-ceramique, developpes depuis longtemps, s'inscrivent dans ce contexte. Dans ce travail nous nous sommes donc focalises sur des couples verre-metal. Nous avons mis au point un procede de revetement des alliages ferreux (invar et kovar) par un email recouvrant etablissant ainsi une liaison forte et stable entre les deux materiaux avec une technique d'emaillage par immersion. Nous avons ainsi caracterise l'oxydation a haute temperature de l'alliage non emaille, ensuite defini sa mouillabilite par rapport au verre pour etablir les meilleures conditions de son emaillage, et enfin suivi le comportement en temperature de l'alliage emaille sous air. L'oxydation de l'invar et du kovar emaille a mis en evidence une loi parabolique, avec des energies d'activation apparentes de 493 kj/mol pour l'invar et 350 kj/mol pour le kovar. Grace a une etude en symetrie cylindrique du kovar emaille, on a etabli que l'etape limitante est une diffusion dans la zone interne d'oxydation de l'alliage. La couche d'email constitue une protection efficace contre la corrosion seche dans l'air, gouvernee par la diffusion centrifuge du seul element fer, que freine la presence du revetement vitreux.

  • Titre traduit

    Process coating by enamelling dipping of invar and kovar alloys ans theirs oxidation behaviour in air


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 124 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure de céramique industrielle. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CI6267
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.