Mise en évidence et transport de N-glycannes non conjugués dans le plant de tomate (Lycopersicon esculentum, Mill. )

par Céline Faugeron

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Henri Morvan.

Soutenue en 1998

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les n-glycannes, mis a l'evidence a l'etat non conjugue chez les vegetaux, sont capables d'influencer la croissance et le developpement des plantes. Les resultats presentes dans la premiere partie de ce travail confirment leur teneur dans le fruit de l'ordre du mg. (kg mf)-1 et mettent en evidence leur existence dans la feuille et la tige. Les structures identifiees sont de type polymannosidique (man5-9glcnac) et complexe (man3glcnac2, man3xylglcnac2 et man3xylfucglcnac2). En outre, des experiences ont montre que l'un d'entre eux a 10-4 m inhibe l'absorption du saccharose et de la valine. L'etude du transport des n-glycannes non conjugues a constitue le deuxieme objectif de ce travail. Apres marquage radioactif, le man5glcnac-ol-3h et le man5glcnac-14c ont ete appliques sur le petiole de jeunes plantules. De la radioactivite est detectee dans tous les organes indiquant que ces glycannes sont mobiles dans le xyleme. Leur distribution different legerement : le 3h s'accumulant plutot dans les cotyledons, le 14c dans les parties hautes de la plante. Pour une duree de transport prolongee (6h), le man5glcnac-ol-3h est degrade, probablement par une activite mannosidase. Le meme phenomene est observe dans le cas ou le transport phloemien est favorise. Les protoplastes contiennent de la radioactivite quand du man5glcnac-ol-3h est present dans le milieu d'incubation. Son absorption ou celle de ses produits de degradation serait donc possible. L'ensemble de ces resultats confortent l'idee que les n-glycannes non conjugues constituent des signaux chimiques capables d'influencer le developpement des plantes et ouvrent de nouvelles perspectives relatives a la regulation de leur production et de leur degradation ainsi qu'a l'identification d'autres structures de glycannes susceptibles de presenter des effets biologiques.

  • Titre traduit

    Occurence and transport of unconjugated n-glycans in tomato plants


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 146 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.