Les cadres sur le marché du travail segmenté : le cas de la France

par Mai Huynh

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Dominique Redor.

Soutenue en 1998

à Lille 1 .


  • Résumé

    Notre these cherche a se focaliser sur l'impact que les restructurations economiques realisees notamment depuis le debut des annees 90 peuvent avoir sur les strategies des firmes en matiere de gestion des ressources humaines, les experiences des cadres dans le domaine de l'emploi et du chomage, et la dynamique de changement dans les marches internes des cadres. Depuis ces dernieres annees, l'ampleur et la frequence des restructurations ont provoque des bouleversements dans les conditions d'emploi et les carrieres des cadres, eux qui, auparavant, etaient encore largement epargnes par les changements intervenus sur le marche du travail. Nous essayons d'examiner les transformations constatees au niveau des elements qui structurent les carrieres des cadres, et ce dans le contexte de ce qu'on appelle les marches internes. Jusqu'a un passe recent, l'emploi des cadres se caracterisait par la stabilite et la securite. Aujourd'hui, tout a change. A ce propos, on peut avancer trois explications possibles: les transformations dans le mode de propriete de la plupart des grandes entreprises privees, induites par la montee en puissance des investisseurs institutionnels; l'adoption des technologies de l'information; et la mise en oeuvre des innovations organisationnelles (reengineering. . . ). Il semble que la conjonction de ces trois considerations qui tendent tous vers la diminution des couts, l'accroissement de la productivite et la competitivite des firmes, a bouleverse a la fois la nature du travail et la gestion des carrieres des cadres. Sous la pression de ces imperatifs, les employeurs cherchent a mettre en oeuvre une gestion segmentee des cadres qui se cristallise dans la reduction des emplois primaires, notamment ceux qui constituent le "noyau dur" des firmes, et l'elargissement des emplois secondaires.

  • Titre traduit

    The managers on the segmented labour market : the case of france


  • Résumé

    Our thesis focuses on the impact of the economic restructuring of the 90s on employers' labour force strategies, managers experiences of employment and unemployment, and the changing dynamics of the manager internal labour markets. In recent years, the widespread restructuring has provoked considerable shifts in the conditions of employment for managers who had previously been sheltered from the fluctuations of the external labour market. Our perspective is to examine transformations in the structural elements of managerial career in what might be termed the internal labour market of managers. Until recently, managerial employment was steady and secure. But today all this has changed. There are three possible explanations. The first focuses on shifting ownership patterns, in particular the growing importance of institutional investitors in most of the big firms. The second points to shifts in information technology. The third emphasizes changes in what might be considered organizational technology (reengineering. . . ). It seems that the mix of those three considerations which all tend toward cost reduction, productivity and competitiveness improvement for the firms, lies behind the transformations of managerial work and career. Under the pressure of these imperatives, employers develop a core-periphery model for structuring the managers' careers, which results in the reduction of the primary jobs, especially those related to managers who are in the firms' core, and the spreading of the secondary jobs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (408 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 212 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50374-1998-218
  • Bibliothèque : Université des Sciences et Technologies de Lille. Faculté des sciences économiques et sociales. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.