Etude de la diaphonie entre conducteurs : élaboration d'une méthode de caractérisation de composants non linéaires : application à l'étude des effets engendrés par une perturbation harmonique sur des circuits logiques

par Isabelle Hochart

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Bernard Démoulin.

Soutenue en 1998

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les dispositifs electroniques sont amenes a fonctionner dans des environnements perturbes. La prediction par la simulation des effets engendres sur les equipements necessite le developpement de modeles de couplage et de composants. Dans un premier temps, nous presentons des modeles de couplage simples permettant, a partir de la topologie du circuit, d'estimer rapidement l'amplitude des parasites induits par diaphonie sur des conducteurs charges par des composants lineaires ou non. L'approche proposee conduit a la determination d'un schema equivalent facilement integrable dans des logiciels de c. A. O. Elle s'avere donc particulierement interessante pour une premiere analyse de la c. E. M. D'un circuit, notamment pour l'etude du couplage magnetique entre des conducteurs disposes de maniere quelconque dans un espace a trois dimensions. En second lieu, nous proposons une methode de caracterisation de composants non lineaires se pretant bien a l'analyse comportementale des composants en dehors de leur bande passante nominale et au-dela des limites de tension specifiees par le constructeur. Un schema equivalent grand signal est etabli a partir de la mesure, au moyen d'un analyseur de reseaux, de l'impedance presentee par le circuit pour plusieurs points de polarisation. Cette methode appliquee sur un microcontroleur et une memoire cmos nous a permis d'etudier deux phenomenes importants du point de vue de la c. E. M : - le premier se traduit par l'apparition d'une tension de decalage susceptible, sous certaines conditions, de mettre en defaut le composant. - le second peut amener un dispositif a se comporter comme un perturbateur large bande pour son environnement. Il resulte du melange entre le signal utile et le signal perturbateur. Nous montrons que ce phenomene est surtout lie aux changements d'impedance provoques par la commutation des circuits logiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IV-140 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 132-136

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 50376-1998-448
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.