La souris SCID - Hu gréffée avec de la peau humaine et reconstituée par des cellules mononucléées périphériques humaines syngéniques : modèle d'étude de la réponse immunitaire humaine

par Nadirah Delhem

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Jean-Yves Cesbron.

Soutenue en 1998

à Lille 1 .


  • Résumé

    C'est en 1983 que bosma et ses collaborateurs identifient dans un elevage de souris cb-17 une mutation autosomale recessive alterant la recombinaison v(d)j et conduisant a une lymphopenie t et b. Ces souris sont appelees scid pour severe combined immunodeficiency. Lorsqu'en 1988, mc cune et mosier montrerent qu'il etait possible d'obtenir chez la souris scid la mise en place d'une hematopoiese humaine et d'une reconstitution immune humaine a long terme, ce modele chimerique connut un essor considerable. Plus recemment, quelques etudes ont re-evalue la qualite de la reconstitution immune obtenue chez la souris scid en soulignant la sur-interpretation de la relevance de ces modeles dans les publications originelles. Afin d'ameliorer la qualite de la reconstitution de ces souris, de nombreux modeles scid ont ete developpes tels que l'application de traitements immunosuppressifs ou l'implantation combinee d'organes lymphoides humains foetaux (thymus, foie, moelle osseuse). Dans ce contexte, nous avons developpe un modele scid qui associe au transfert par voie intra-veineuse de pbmc humains, l'implantation de la peau humaine. L'analyse des effets biologiques de cette reponse immune a ete envisagee a travers trois approches experimentales, montrant (i) l'induction d'une reponse t cytotoxique primaire de type th1 consecutive a l'immunisation intradermale avec un canarypox recombinant exprimant la gp160 du vih-1 ; (ii), l'induction d'une expression proteique et d'une protection immune suite a l'injection d'un adn codant pour la proteine sag1 de toxoplasma gondii et enfin (iii) l'induction d'une production d'il-7 par les keratinocytes et les cellules endotheliales au cours de l'infection precoce de la maladie parasitaire a schistosoma mansoni.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 179-202. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?