Rôle de la molécule CD4 dans l'apoptose induite par le virus de l'immunodéficience humaine

par Claire Guillerm

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Christian Devaux.

Soutenue en 1998

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'apoptose est un processus de mort cellulaire actif implique dans de nombreux phenomenes physiologiques. Cette mort est maintenant egalement decrite pour participer a des pathogeneses. Parmi les effets cytopathogenes du virus de l'immunodeficience humaine, l'apoptose constitue un mecanisme majeur. Dans ce cadre, nous nous sommes interesses au role de la molecule cd4, qui est le principal recepteur du vih. Dans un premier temps, nos etudes se sont portees sur l'existence d'un role du domaine cytoplasmique de la molecule cd4 dans l'apoptose induite par vih. Ce domaine en effet s'il n'est pas necessaire a l'entree du virus dans la cellule, est responsable de la transmission de signaux d'activation, et pourrait donc etre responsable de transmission de signaux negatifs apres fixation de la gp 120. Nous avons montre en infectant des cellules exprimant un cd4 tronque au niveau cytoplasmique, que ces cellules subissent l'apoptose plusieurs jours apres les cellules qui expriment la molecule cd4 sauvage. Ce retard correspond a un retard de production virale observee sur les cellules qui expriment la forme tronquee de cd4 par rapport aux cellules exprimant un cd4 sauvage. Au vu de ces resultats, nous avons propose que si le domaine cytoplasmique de cd4 est implique dans les mecanismes de la transcription virale, il n'est pas necessaire a l'induction d'apoptose par le vih.


  • Résumé

    Dans une deuxieme partie, nous avons etudie l'effet d'un anticorps monoclonal anti-cd4, 13b8. 2, sur l'apoptose induite par vih. Cet anticorps a ete decrit dans le laboratoire pour inhiber la replication virale sans empecher l'entree du virus dans la cellule. Lorsque des cellules de la lignee cem sont infectees et cultivees en presence de 13b8. 2, elles ne subissent plus l'apoptose. D'autre part dans un systeme de coculture de cellules hek 293 exprimant transitoirement l'enveloppe virale a sa surface membranaire mises en contact avec des cellules cem cd4+, 13b8. 2 bloque l'apoptose induite par l'enveloppe virale. Ces resultats soulignent l'importance de l'enveloppe virale dans l'apoptose induite par vih, et suggerent que 13b8. 2 pourrait bloquer l'apoptose par deux mecanismes, l'un impliquant la replication virale et l'autre le contact cd4/gp 120 sans pour autant bloquer la liaison des deux molecules.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (145 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 116-145

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1998-53
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.