Etude spatio-temporelle des champs pluviométriques en milieu urbain : Exemple de l'agglomération lilloise

par Jenny Dupuy

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Isabelle Roussel.

Soutenue en 1998

à Lille 1 .


  • Résumé

    La connaissance fine de la pluie se revele etre une condition preliminaire a l'optimisation de la gestion des eaux pluviales urbaines aussi bien quantitative que qualitative. Cette etude s'interesse a l'agglomeration lilloise et les donnees proviennent de meteo-france, l'irm de belgique et la cudl. La pluviometrie locale est abordee par une approche stationnelle a l'aide des donnees d'un pluviographe a des echelles temporelles courantes qui sont insuffisantes pour repondre aux objectifs, et il est donc necessaire d'etudier la sequence pluvieuse, definie par un seuil de duree de temps sec allant de quelques minutes a quelques heures. Une typologie a ete mise en place en fonction de criteres significatifs vis-a-vis des objectifs poursuivis par les gestionnaires de reseaux d'assainissement. L'approche spatiale, basee sur un reseau pluviometrique comprend une acp et une cah des precipitations annuelles permettant de definir des zones de pluviosite homogene, une definition du regime pluviometrique mensuel moyen de la region lilloise, et une analyse integrant la dimension spatiale des jours pluvieux et des sequences pluvieuses par un classement multicriteres selon leur impact sur les reseaux d'assainissement, qui souligne l'inadaptation des donnees de pluviometres aux besoins des hydrologues urbains. De nouveaux outils plus adequats et complementaires sont presentes : reseau de pluviographes et radar. Il s'agit de verifier si l'utilisation de l'imagerie du radar d'abbeville, associee a un reseau pluviographique pour l'etude d'episodes pluvieux est envisageable. L'analyse qualitative des donnees radar pour quelques episodes est basee sur un test d'independance statistique dont les resultats sont nuances : d'une tres mauvaise adequation a une adequation correcte. Ces reponses differenciees sont detaillees a l'aide de deux exemples montrant que l'agglomeration lilloise se situe en limite de portee du radar.


  • Résumé

    An accurate knowledge of rainfall is a preliminary condition of the optimisation of quantitative and qualitative control of urban rainwater. This study concerns the urban area of lille, and the data are provided by meteo-france, belgium's irm and cudl. The local rainfall is approached by analysis of data from one recording rain gauge at current times scales who are insufficient to answer to aims. It is thus necessary to study the rainy episode, delimited by a dry duration threshold from some minutes to some hours. A typology of rainy episodes is obtained in accordance with significant criterion for sewer network management. The spatial approach, based on a manual rain gauges network, includes a pca and hac of annuals rainfalls allowing to define homogeneous rainfalls areas, a definition of monthly organisation rainfalls of the lille area, and an analysis integrating the space dimension of rainy days and rainy sequences by a classification according to impacts on sewer network, who emphasises maladjustment of data's manuals rain gauges for the needs of urban hydrologists. News tools, more appropriates and complementary, are presented : a recording rain gauge network and a meteorological radar. The aim is to examine if using of imagery from the abbeville radar, joined to a recording rain gauge network, is possible. A qualitative analysis of radar data for some episodes is based on an independence statistical test (x2) which results are different : a wrong to a correct correlation between radar and recording rain gauge network. These different answers are detailed by two examples showing that the urban area of lille is on reach limit of the radar.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (354 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.