Traitement des vases de dragage par solidification/stabilisation à base de ciment et additifs

par Mohamed Boutouil

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Daniel Levacher.

Soutenue en 1998

à Le Havre .


  • Résumé

    La rareté des sites de dépôts terrestres et maritimes se conjuguant aux préoccupations environnementales, incitent à davantage de recherches concernant le traitement des vases de dragage. Le travail expose dans la présente thèse est relatif la technique de traitement de solidification/stabilisation à base de ciment et additifs. Celle-ci, de par ses fonctions de solidification de la structure de la vase et d'immobilisation des polluants métalliques, constitue une alternative de traitement et de valorisation. Tout en présentant la technique de solidification/stabilisation à base de ciment, la synthèse bibliographique s'intéresse a la caractérisation des matériaux de base, à savoir les vases de dragage et les ciments, aux protocoles d'essais appliques aux composites vase-ciment ainsi qu'à leurs performances physico-mécaniques et environnementales. L'étude expérimentale commence par la mise au point d'une méthodologie expérimentale appliquée au traitement des vases par le ciment. L'amélioration des caractéristiques physico-mécaniques de vases de dragage par solidification est ensuite examinée en fonction de plusieurs facteurs : teneurs en eau initiales, type de ciment, dosage en ciment, conditions et durées de stockage. La résistance a la compression associée à des mesures de porosité, de vitesse des ultrasons et des teneurs en eau après solidification, constituent les indicateurs de performances des vases solidifiées. La dernière partie de ce travail expérimental utilise la méthodologie des plans d'expériences dans l'étude de solidification/stabilisation en fonction de plusieurs facteurs (type de ciment, type de vase, chaux, cendres volantes). L'analyse statistique du plan d'expérience adopte a permis de dégager les paramètres prédominants vis-à-vis de la résistance a la compression avant et après immersion dans l'eau. La lixiviation des métaux lourds est également abordée dans ce travail expérimental.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 276 p.
  • Annexes : 71 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.