Un système de lecture automatique de l'écriture Berbère

par Ahmed Djematene

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Bruno Taconet.

Soutenue en 1998

à Le Havre .


  • Résumé

    Ce mémoire constitue la première étude complète d'un système de lecture automatique de l'écriture berbère manuscrite hors ligne. Les trois modules de la méthode de segmentation des mots en caractères présentent de nombreux aspects originaux. Citons la séparatrice à angle variable. Le taux de segmentation correct est de 96%. La reconnaissance des caractères est effectuee par deux methodes complémentaires : une méthode mixte (structurelle et statistique) et une méthode connexionniste. La méthode mixte requiert un prétraitement complexe (filtrage de bruit, changement de représentation) pour arriver à une représentation par points caractéristiques. La classification est réalisée par le calcul de la distance de Mahalanobis. Dans la méthode connexionniste, le vecteur d'entrée est construit directement à partir de la perception rétinienne de l'image normalisée ; la structure du réseau est celle d'un (PMC). Les deux méthodes peuvent coopérer séquentiellement. La méthode des n-grammes de position permet de corriger les erreurs de substitution.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 209 p.
  • Annexes : 140 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.