La reduction du rendement global de production de boues en traitement des eaux residuaires par amplification des phenomenes de croissance cryptique

par Magali Rocher

Thèse de doctorat en Biologie et génétique moléculaires et cellulaires. Biotechnologie

Sous la direction de Jean-Luc Rols.

Soutenue en 1998

à Toulouse, INSA .


  • Résumé

    La diminution du rendement global de production des boues d’une station d’épuration biologique a été étudiée en utilisant le concept de croissance cryptique par insertion d’une boucle de traitement générant une lisse cellulaire. La désactivation et la lyse cellulaire après traitement par la température, l’addition d’agents hydrolysants, l’ozone ou les ultrasons ont été caractérisées avec un modèle bactérien, Ralstonia eutropha, puis avec une population microbienne mixte. Une lyse partielle, libérant instantanément de 0. 1 à 0. 2 gCTD/gMES, a été mise en évidence, suivie d’une lyse latente complémentaire relargant au maximum 0. 17 gCTD/gMES. L’hétéroassimilation par une population mixte a permis de dégrader 80 à 90 % du carbone solubilisé par lyse instantanée ou latente. Le meilleur compromis entre un relargage de carbone important et une biodegradation rapide est la combinaison d’un traitement thermo-alcalin. Une culture en mode continu de boues activées d’origine urbaine a ensuite été associée à une boucle de traitement thermo-alcalin. La diminution maximale du rendement de conversion du substrat de l’influent en biomasse est de 37% dans le cas d’un taux de recyclage dans la boucle de traitement égal à x fois (résultat confidentiel) le débit d’alimentation, ceci avec un rendement épuratoire constant. Ce point de fonctionnement optimal a été valide à l’aide d’un pilote de laboratoire simulant une station d’épuration forte charge avec des boues activées d’origine industrielle ainsi que par une culture de boues activées d’origine urbaine dans un bioréacteur à membranes en mode perfusé. Les capacités épuratoires des systèmes ainsi que la diversité de la population microbienne des boues ont été conservées. En complément des différentes études expérimentales, un modèle structure a été établi pour disposer d’un outil de simulation d’un procède d �����épuration comprenant le traitement thermo-alcalin choisi

  • Titre traduit

    The decrease of the global yield of the sludge production in wastewater treatment by cryptic growth phenomenon amplification


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The decrease of the global sludge production yeld of biological wastewater treatment (activated sludge process) was investigated with cryptic growth concept by insertion of a cellular lysis unit. Cellular deactivation and lysis after thermal, chemical agent addition, ozone or ultrasound treatments were characterised with a bacterial model, Ralstonia eutropha, and with a mixed microbial population. An instantaneous cellular lysis, which liberates 0. 1 to 0. 2 gCTD/gMES, was quantified followed by a complementary post-treatment lysis that liberates 0. 17 gCTD/gMES. The heteroassimilation by mixed population allowed to biodegrade 80 to 90% of the instantaneously or post-treatment released carbon. The best compromise between an important carbon release and a rapid biodegradability is obtained by a thermal alkaline treatment. An urban waste activated sludge chemostat was then associated to a thermal alkaline treatment loop. The maximum decrease of the influent substrate to biomass conversion rate is 37 % for a recycle yield in the treatment module equal to x time (confidential result) the entrance flow, this with a constant purification yield. This optimal working point was validated with a laboratory pilot simulating a high mass load purifivation plant with industrial activated sludge cultural in membrane bioreactor (perfusion). The purification capacity of the systems and the microbial diversity were conserved. In compliment of the different experimental studies, a structured model was realised to dispose of a simulation tool for the purification process including the thermal alkaline treatment

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 199 P.
  • Notes : CONFIDENTIEL JUSQU'EN 2003
  • Annexes : Bibliogr. p. 187-199

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1998/486/ROC
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.