Réduction des perturbations en courants harmoniques et en champ magnétique créées par les installations de chauffage à induction

par Pascal Thalin

Thèse de doctorat en Génie électrique

Sous la direction de Henri Foch.

Soutenue en 1998

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Les installations de chauffage par induction sont des sources de perturbations en courants harmoniques sur le réseau, et en champ magnétique, surtout dans leur environnement immédiat. Dans cette thèse l'auteur étudie principalement les moyens de réduction des perturbations conduites. Les solutions à mettre en œuvre doivent être économiquement viables et applicables à de fortes puissances. Pour réduire les courants harmoniques dans les installations futures, l'utilisation d'un redresseur commande en MLI sinusoïdale est envisagée. Deux structures sont testées à un niveau de puissance de 50kW : l'une utilisant des IGBT, l'autre utilisant des thyristors rapides associes à un circuit de commutation forcée. Pour les équipements actuels, un filtre actif du commerce a été testé sur un convertisseur de 100kW. Concernant la réduction de champ magnétique, un état des lieux est dressé suite a une campagne de mesure sur des installations industrielles.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 191-194

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98INPT034H/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.