Étude comparative de la sensibilité à la corrosion localisée des alliages d'aluminium 2024 et 6056

par Valérie Guillaumin

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Georges Mankowski.

Soutenue en 1998

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    La sensibilite des alliages d'aluminium 2024 et 6056 vis-a-vis de la corrosion localisee et plus particulierement de la corrosion intergranulaire a ete etudiee en milieu chlorure. La courbe de polarisation potentiocinetique de l'alliage 2024 t351 presente 2 potentiels de rupture. Le plus actif, vers 720 mv, correspond au potentiel de dissolution de la phase riche en cu et mg. Pour des potentiels superieurs a 720 mv, les particules intermetalliques grossieres riches en cu et mg sont severement attaquees : dissolution selective de l'al et du mg et fort enrichissement en cu. Le plus noble, vers 620 mv, correspond au potentiel de rupture de la matrice. Le mecanisme de la corrosion intergranulaire consiste en la dissolution selective d'une zone appauvrie en cu situee le long des joints de grains et en la dissolution des precipites intergranulaires riches en cu et mg. La courbe de polarisation potentiocinetique de l'alliage 6056 presente un seul potentiel de rupture : le potentiel de rupture de la matrice. Les particules grossieres riches en mg et si servent de sites d'initiation pour les piqures. Les piqures servent de sites d'initiation pour la corrosion intergranulaire qui prend naissance sur les parois des piqures. Il y a dependance entre les deux types de corrosion. Le mecanisme de corrosion intergranulaire de l'alliage 6056 consiste en la dissolution preferentielle d'une zone appauvrie en cu et si, situee le long des joints de grains, tandis que les precipites intergranulaires riches en si et cu jouent le role de cathodes locales. Le traitement thermique de sur-revenu t78 ameliore la tenue a la corrosion intergranulaire de l'alliage 6056. Un classement des alliages en fonction de leur resistance croissante a la corrosion intergranulaire assistee par la contrainte a pu etre etabli : 2024 t351 < 6056 t6 < 6056 t78 des immersions d'echantillons dans une solution exco ont montre que l'alliage 6056 est plus resistant a la corrosion feuilletante que l'alliage 2024.

  • Titre traduit

    Comparative study of the susceptibility to localized corrosion of 2024 and 6056 aluminium alloy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 182-186

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 1998 GUI
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.