L'eutypiose de la vigne : création de clones tolérants à l'eutypine exprimant le gène VR-ERE

par Sylvie Dalmayrac

Thèse de doctorat en Biologie et technologie végétales

Sous la direction de Jean-Paul Roustan.

Soutenue en 1998

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'eutypiose de la vigne est une grave maladie provoquée par un champignon, eutypa lata. La plupart des vignobles à travers le monde sont atteints et notamment la région des Charentes où l'Ugni blanc, cépage majoritaire, est très sensible à la maladie. Actuellement, aucun tratement curatif n'est disponible. Le parasite, localisé dans le tronc des ceps, agit à distance par l'inremédiaire d'une toxine, l'eutypine (4-hydroxy-3-(3-méthyl-3-butène-1-ynyl) benzaldéhyde), qui est impliqué dans le développement des symptômes. L'eutypine est réduite en un composé non toxique pour la vigne, l'alcool 4-hydroxy-3-(3-méthyl-3-butène-1-ynyl) benzylique. Récemment, une protéine capable de détoxiquer l'eutypine a été caractérisée et le gène correspondant cloné chez Vigna radiata ( gène VR-ERE. [. . . ]


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 111-126

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1998INPT014A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.