Contribution à l'amélioration des conditions de culture des cellules de Saponaria officinalis l. Et des racines des Gypsophila paniculata L. Pour la production de saponines triterpéniques

par Corinne Fulcheri

Thèse de doctorat en Sciences des agroressources

Sous la direction de Max Henry.

Soutenue en 1998

à Toulouse, INPT .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Contribution to the improvement of culture conditions of saponaria officinalis L. Cells and gypsophila paniculata L. Roots for triterpenoid saponin production


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les cellules de saponaria officinalis et les racines de gypsophila paniculata (caryophyllacees) cultivees in vitro constituent des modeles de production de saponines triterpeniques avec une bonne reproductibilite dans le temps. La mise au point d'une methode de purification par des fractionnements chromatographiques successifs des saponines extraites des cellules de saponaria officinalis a contribue a obtenir une faible quantite d'un melange saponosidique complexe. Les milieux de culture in vitro mh2 et mh3, dont la composition minerale a ete basee sur les besoins hydromineraux des plantes entieres cultivees en hors sol, ont permis d'augmenter la production de biomasse et l'accumulation des saponines par rapport aux milieux de base msa et b5, respectivement de 350 a 700 g/l et de 2. 5 a 4. 4 mg/g de matiere fraiche/l pour les cellules de saponaria officinalis, et de 350 a 750 g/l et de 10 a 30 mg/g de matiere fraiche/l pour les racines de gypsophila paniculata. L'epuisement des elements mineraux des milieux a ete suivi au cours d'un cycle de culture des cellules de saponaria officinalis et des racines de gypsophila paniculata, en prelevant quotidiennement un volume minimal de milieu pour l'analyse minerale, sans ouvrir les fioles de culture. Cette etude a montre une composition minerale des milieux mh parfaitement adaptee aux cultures in vitro. Inversement, les cultures sur les milieux de base ont revele la presence de facteurs limitants (phosphate et cuivre), un effet antagoniste de l'ammonium sur l'absorption du potassium et une absorption passive des ions sodium et chlore, consideres comme non indispensables.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 137-[80] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 118-126

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1998INPT008A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.