Contribution a la commande optimale des machines asynchrones

par José Miguel Ramírez

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de CARLOS CANUDAS.

Soutenue en 1998

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est consacree a la commande optimale des moteurs d'induction. L'objectif de commande est ici d'assurer la poursuite d'une trajectoire de reference de couple, en utilisant le flux comme le degre de liberte qui permet de minimiser l'energie de la machine. Le probleme est formule comme un probleme classique de commande optimale, en minimisant un critere convexe dans l'etat et la commande, soumis a la restriction dynamique lineaire du flux et a une restriction algebrique de poursuite de couple. Des solutions analytiques sont donnees pour le couple desire constante, en resolvant l'equation d'hamilton-jacobi associee au probleme. Cette solution peut etre obtenue avec un filtre lineaire de premier ordre, de la norme au carre du flux. Pour des trajectoires du couple desire variables dans le temps, le filtre donne des references sous-optimales de la norme du flux qui minimisent une limite superieure de la fonction du cout optimal, a l'horizon infini. Cela impose l'operation de la machine a norme du flux variable dans le temps, contrairement a l'operation classique a norme du flux constante. Les resultats de son evaluation experimentale, pour des conditions d'operation des asservissements electriques, montrent une amelioration du rendement, en gardant des performances adequates de poursuite de couple, flux et vitesse.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155 P.
  • Annexes : 84 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.