Etude de la perte prematuree de capacite d'accumulateurs au plomb : influence de la nature de l'alliage de la grille positive et du traitement de murissage de la plaque positive

par SOPHIE METAIS

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Francis Dalard.

Soutenue en 1998

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Certaines utilisations extremes de l'accumulateurs au plomb conduisent a l'apparition de la perte prematuree de capacite. Ce phenomene coincide avec l'emploi d'alliages plomb - antimoine au lieu des alliages plomb - calcium ; il est caracterise par une perte de capacite anormale en decharge profonde des les premiers cycles de charge - decharge. L'objectif de cette these est de reproduire les conditions permettant l'apparition de ce phenomene et de proposer des solutions pour y remedier. Ainsi, nous avons etudie l'influence de la nature de l'alliage de grille et du type de murissage des plaques sur les rendements en cyclage et classe les resultats obtenus en cyclage suivant le type de plaque etudie. Les plaques en alliage plomb - antimoine a murissage tetrabasique possedent le rendement en cyclage le plus eleve, le plus faible est observe avec celles en alliage plomb - calcium a murissage tribasique. Des analyses de la matiere active nous ont permis de constater que les pores des plaques a murissage tribasique sont plus petits que ceux des plaques a murissage tetrabasique, et que les plaques possedent un taux de pbo#2 encore tres eleve meme quand elles ont subi de fortes pertes de capacite en cyclage. Les proprietes electrochimiques des differents alliages de grille ont ete etudies par voltamperometrie cyclique et comparees au plomb pur. Ces resultats ont permis de mettre en evidence des differences de comportement electrochimique entre les alliages plomb - calcium et plomb - antimoine, se traduisant principalement par un plus fort degagement d'oxygene avec l'alliage plomb - calcium. L'ensemble de ces resultats nous a permis de proposer un mecanisme expliquant la perte prematuree de capacite de certaines plaques. Ainsi, l'oxygene present dans les pores empeche une partie de la matiere active de participer aux reactions de decharge et entraine un courant de decharge local plus eleve que celui impose pour le reste de la matiere active.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 P.
  • Annexes : 120 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.