Caracterisation moleculaire detaillee de la partie droite de la region des genes hrp de xanthomonas campestris pv. Vesicatoria

par ELISABETH HUGUET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ULLA BONAS.

Soutenue en 1998

à l'INA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La bacterie a gram-negatif phytopathogene xanthomonas campestris pv. Vesicatoria (xcv) est l'agent de la gale bacterienne sur le poivron et la tomate. Chez xcv, les genes hrp (hypersensitive reaction and pathogenicity) sont necessaires a l'etablissement de la maladie sur un hote sensible, et a l'induction de la reaction d'hypersensibilite sur un hote resistant, ou un non-hote. La plupart des genes hrp sont situes dans un region chromosomique de 23 kb, et sont organises en six groupes de complementation nommes hrpa a hrpf. Certains produits des genes hrp codent des proteines qui composent un appareil de secretion de type iii, egalement decrit chez d'autres bacteries phytopathogenes et des bacteries pathogenes de mammiferes. Ce systeme de secretion de type iii est dit sec-independant : en effet les proteines secretees ne presentent pas de signal d'exportation a leur extremite n-terminale, ne sont pas maturees au cours de la secretion et sont probablement secretees en une seule etape, du cytoplasme au milieu exterieur. Certaines proteines secretees sont meme transferees a l'interieur de la cellule hote eucaryote. Mon projet de these a concerne la caracterisation genetique detaillee des locus hrpd, hrpe, et hrpf, ainsi que l'etude de leurs produits respectifs et de leurs fonctions. Des experiences de fractionnement cellulaire ont permis de localiser la proteine hrpf au niveau de la fraction soluble et au niveau de la membrane interne de la bacterie, suggerant que hrpf pourrait etre un composant du systeme de secretion hrp de type iii. Une mutagenese non-polaire systematique des loci hrpd et hrpe a revele la presence de deux genes hpa (hrp-associated) plus particulierement impliques dans le pouvoir pathogene de la bacterie. Les produits des genes hpa ne sont pas vraisemblablement pas des constituants du systeme de secretion hrp, mais pourraient etre soit des modulateurs de l'appareil de secretion, soit des chaperons de proteines secretees, soit eux-memes des proteines secretees. Hpa2 possede deux signaux de localisation nucleaire fonctionnels. Une mutagenese dirigee de ces signaux de localisation nucleaire a montre que ces motifs sont importants pour l'interaction avec la plante. Nous postulons donc que le produit de hpa2 est un facteur de virulence secrete qui agit a l'interieur de la cellule vegetale au niveau du noyau.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 189 P.
  • Annexes : 241 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.