Etude de la resistance contre le virus y de la pomme de terre (pvy) par strategie capsides heterologues chez des plantes transgeniques de pomme de terre et de tabac exprimant l'une des proteines capsides : cp-lmv (lettuce mosaic virus), cp-lmv29aa (capside du lmv deletee de 29 acides amines) et cp-psbmv (pea seed borne mosaic virus)

par AFIF HASSAIRI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MARC JULLIEN.

Soutenue en 1998

à l'INA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le virus y de la pomme de terre (pvy) est le membre type du groupe des potyvirus. Il est dissemine dans la nature par les pucerons selon le mode non persistant ; il est considere comme le virus le plus important de la pomme de terre. L'objectif de ce travail a consiste a produire des plantes de pomme de terre transgeniques resistantes a l'infection par le pvy et resoudre ainsi l'un des problemes majeurs qui entravent la production de semences locales. Deux varietes commerciales de pomme de terre tres repondues en tunisie (spunta et claustar) ont ete transformees par le gene capside heterologue cp-lmv moyennant agrobacterium tumefaciens. Une immunite heterologue a ete observee dans 4 lignees (4c, 7d, 12a et 12cl) transgeniques exprimant la proteine capside du lmv a un niveau variable mais detectable par western blot. Cependant, deux autres lignees 11d et 5cl ont developpe des symptomes avec un retard dans leur apparition et avec une frequence de 25 et 60% respectivement. Chez ces deux lignees, la proteine capside n'a pas pu etre detectee par western blot. L'analyse de ces differentes lignees transgeniques a permis d'etablir une correlation entre la presence de la proteine capside a un niveau detectable et l'expression de l'immunite. Deux autres constructions (cp-lmv29aa et cp-psbmv) ont ete testees dans des plantes transgeniques de tabac pour l'acquisition de la resistance contre le pvy. Toutes les lignees obtenues avec ces deux constructions se sont montrees sensibles a l'infection par le pvy-0. L'analyse d'un nombre plus eleve de plantes transgeniques de la generation f1 et f2, devrait permettre d'etudier la relation entre l'etat homozygote ou heterozygote et le niveau de resistance contre le pvy-0.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 102 P.
  • Annexes : 200 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.