Le taux d'intérêt : une enquête sur le taux d'intérêt et le chômage wicksellien

par Patrick Hardouin

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Paul Fitoussi.

Soutenue en 1998

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Cet ouvrage consiste en une enquête menée pour répondre à la question suivante : les taux d'intérêt réels élevés sont-ils une cause du chômage ? Son domaine est l'histoire de la pensée économique et la théorie économique, l'économie pure et la macro-économie contemporaine. Son thème principal est la définition conceptuelle du taux d'intérêt - et donc la théorie du capital - et l'analyse de son rôle dans la détermination du taux de chômage - donc de l'équilibre économique, de la croissance et de la répartition des revenus. Sa méthode est de confronter les propositions théoriques à la vérification de leur cohérence analytique propre et à leurs postulats. Son architecture est fondée sur la distinction de l'analyse en termes réels et de l'analyse en termes monétaires. Il comprend 29 chapitres répartis en un chapitre introductif général, trois parties respectivement consacrées au taux d'intérêt naturel, au taux d'intérêt financier, au taux d'intérêt monétaire, et une conclusion. L'orientation générale de l'ouvrage est néo-autrichienne. La thèse soutenue est I) à la suite des professeurs J. P. Fitoussi et E. S. Phelps, que les taux d'intérêt réels élevés ou en hausse sont une cause de chômage, chômage que l'on appelle le chômage wicksellien ; II) que la conception autrichienne du capital et la conception du taux d'intérêt de Knut Wicksell sont les fondements logiques de cette théorie définie comme néo-wicksellienne ; III) que ces conceptions permettent de formuler la théorie austro- keynésienne selon laquelle il faut proscrire la relance par la consommation et les politiques monétaires restrictives qui sont des causes de chômage wicksellien, et, en situation de ce type de chômage, allier la rigueur et la sélectivité budgétaire à la souplesse monétaire c'est à dire à des taux d'intérêt bas ou en baisse. Les principaux auteurs étudiés sont E. Von Bohm-Bawerck, J. P. Fitoussi, F. Hayeck, J. Hicks, J. M. Keynes, A. Marshall, K. Marx, E. Phelps, D. Ricardo, J. Robinson, P. A. Samuelson, J. Schumpeter, A. Smith, R. Solow, L. Walras et K. Wicksell.

  • Titre traduit

    The rate of interest an inquiry on the rate of interest and the wicksellian unemployment


  • Résumé

    This work is an inquiry to answer the following question: are high real interest rates a cause for unemployment? Its field is on history of economic though and economic theory, pure economics and contemporary macroeconomics. Its main topic is the conceptual definition of the interest rate - and so the theory of capital - and the analysis of its role in the determination of the unemployment rate - so of economic equilibrium, growth and income distribution. Its method is to confront theorical proposals to the verification of their own analytical coherence and to their postulates. Its architecture is based on the distinction of the analysis in real terms and the analysis in monetary terms. Its comprises 29 chapters distributed in a general introductory chapter, three parts devoted respectively to the natural interest rate, the financial interest rate, the monetary interest rate, and a conclusion. The general trend of the work is neoaustrian. The thesis which is supported is I) following the professors J. P. Fitoussi and E. S. Phelps, that high or increasing interest rates are a cause of unemployment, that unemployment called wicksellian unemployment; II) that the Austrian conception of capital and the conception of the rate of interest by Knut Wicksell are the logical basis of this theory defined as neo- wicksellian ; III) that those conceptions allow to formulate the austro-keynesian theory according to which one must proscribe the push by consumption and restrictive monetary policies which are causes of wicksellian unemployment, and, when there is that kind of unemployment, combine rigorous and selective fiscal policy to monetary flexibility that is to say to low or decreasing interest rates. The main authors who are studies are e. Von Bohm-Bawerck, J. P. Fitoussi, F. Hayeck, J. Hicks, J. M. Keynes, A. Marshall, K. Marx, E. Phelps, D. Ricardo, J. Robinson, P. A. Samuelson, J. Schumpeter, A. Smith, R. Solow, L. Walras and K. Wicksell.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol., 905 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 403 (1-4)
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1501-1998-4
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.