L'élite palestinienne : stratégies de survie et modes d'influence, 1967-1997

par Lamia Radi

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Ghassan Salamé.

Soutenue en 1998

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Comment se créent, s'organisent et se recomposent des systèmes d'influence dans une organisation sociale diasporique? Quelle est la nature d'une élite dans une société diasporique, a-territoriale, morcelée statutairement et politiquement dépendante d'acteurs étrangers? L'élite palestinienne est un groupe social hétérogène, compose de quatre "types": les notables traditionnels, les "palestiniens du roi", les "apparatchiks de l'OLP" et les hommes d'affaires de la diaspora. Chaque type est le produit de la nature des relations qu'il entretient avec les acteurs étrangers (Israéliens, arabes, occident, etc. ) Avec lesquels il est en contact. Les ressources dont dispose chaque "type" de l'élite sont limitées par ses dépendances diverses a l'égard de ces acteurs; par ailleurs, aucun "type" ne parvient a prendre le dessus de façon définitive sur les autres, chacun ayant besoin des autres pour compenser ses handicaps. D'ou un système complexe fait de cohésion réelle, d'alliances et d'affrontements croises et fluctuants. Ce système constitue la structure de l'organisation interne du pouvoir diasporique palestinien, de l'organisation familiale à celle de la société.

  • Titre traduit

    The Palestinian elite : strategies of survival and patterns of influence (1967-1997)


  • Résumé

    How are networks of influences created, organized and revived in a diasporaed social structure? What is the nature of an elite in a diasporaed society which is a-territorial, statutorily divided up and politically dependent on foreign protagonists? The Palestinian elite-is a heterogeneous social group, made up of four different "types" - the traditional notables, the "king's Palestinians", the "PLO's apparatchiks" and the diaspora businessmen. Each of these types is informed by the nature of its relationships with the foreign protagonists - Israeli, Arabs, occidentals, etc. - it is in contact with. The ressources each type holds at its disposal depend on these foreign protagonists and are limited by the dependence; besides, none of the types has ever managed to establish a lasting domination over the others, and they all need help from the others to counterbalance their various handicaps. Hence a complex network made up both of genuine cohesion and of intersecting and fluctuating alliances and feuds. This network in turn informs the inner structure of the organisation of power in the Palestinian diaspora, from the organisation of the family to that of the society at large.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (396 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 393
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.