Alasdair Gray : paratexte, métatexte et intertexte

par Marie-Odile Pittin-Hédon

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Pierre Morère.

Soutenue en 1998

à Grenoble 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La diegese grayienne peut etre qualifiee de super-diegese, incorporant, sinon a part egale, en tout cas de facon ostentatoire et persistante des paradigmes relevant de textualite, de paratextualite, d'intertextualite et enfin de metatextualite. Le principe directeur, mettant en mouvement les diverses composantes du super-texte grayien, est celui de l'hesitation, ce que milan kundera designe par l'expression la +sagesse de l'incertitude;. L'incertitude, l'hesitation sont en partie obtenues par la combinaison, la fusion des fonctions examinees. On trouvera par exemple dans l'oeuvre de gray des instances de ce que l'on pourrait baptiser +para(inter)texte;, ou encore de +meta(para)texte;. L'objet de cette these est donc de tenter de definir, non seulement ce que le non-texte (paratexte, metatexte, intertexte) nous dit sur le texte, mais egalement comment ce qu'il dit sur le texte, dans un mouvement de retour sur soi, constitue le texte. . . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (443 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 205143/1998/35/1-2
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.