Lire-ecrire des hypertextes

par HELENE HUSTACHE GODINET

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de JEAN EMMANUEL LE BRAY.

Soutenue en 1998

à Grenoble 3 .


  • Résumé

    Notre travail se fonde sur le principe que les avancees technologiques ne s'accompagnent pas automatiquement de sauts conceptuels. Dans cette perspective, nous faisons l'hypothese que la lectureecriture d'hypertextes ne se satisfait pas d'une approche intuitive et necessite un apprentissage specifique. Nous prenons comme objet d'etude l'avenement de l'hypertexte dans le monde educatif au travers d'une triple perspective : maitrise de la langue, outils et supports informatiques, integration pedagogique; ces trois approches sont pour nous en constante interaction. Pour aborder les notions relatives a la lecture-ecriture de l'hypertexte, nous rappelons des elements theoriques, sur les pratiques de lecture-ecriture telles qu'elles sont definies par les sciences du langage (chapitre 1). Apres avoir examine la position de l'institution relative a l'integration des hypertextes a l'ecole (chapitre 2), nous tentons de definir les specificites de l'hypertextualite, en nous appuyant sur des observations et des pratiques en situations pedagogiques (chapitre 3). Nous montrons que notre approche permet de creer des liens entre deux concepts: celui d'interaction (concept proprement lie aux sciences du langage, dans le domaine de la comprehension et de l'interpretation) et celui d'interactivite (notion fortement liee aujourd'hui a la discipline informatique, dans le domaine de l'enseignement assiste par ordinateur et du traitement automatise de l'information). Pour cadrer au mieux notre domaine d'investigation, nous presentons un essai de typologie des hypertextes susceptibles d'etre integres en situation pedagogique (chapitre 4). Nous abordons enfin le domaine de l'enseignement-apprentissage en nous appuyant sur diverses experiences de production et de manipulation d'hypertextes (chapitre 5).


  • Résumé

    Our research is based on the principle that technological breakthrough do not automatically go with conceptual advancement. Our hypothesis is that reading-writing hypertext does not lend itself to an intuitive approach but requires specific learning. We will be studying the advent of hypertext in the educational world, through a treble point of view : language learning, information and communication technology, pedagogical integration; we consider these three entries as being continually occurring and in interaction. To introduce the notions related to reading and writing hypertext, we will be presenting theoritical elements on writing and reading practices, as they are defined by language sciences experts (chapter 1). We will be referring to the french educational authorities recommandations on using hypertext at school (chapter 2). Then we will be defining the hypertextual characteristics, starting from observations and analyses of pedagogical cases (chapter 3). We will be demonstrating that this approach allows us to create links between two concepts , that of interaction (a linguistic concept in understanding and interpreting a text) and that of interactivity (a computer science concept in computer assisted learning and information processing). To define more accuratly our research subject, we will be presenting a classification of hypertexts , likely to be integrated at school (chapter 4). Lastly we will be moving on to the teaching-learning field, starting from various experiences of designing and using hypertexts (chapter 5).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 362 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 438 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.