Un moteur de la révolution scientifique : la curiosité, dans la correspondance de Nicolas Claude Fabri de Peiresc (1580-1637) conseiller à la Cour du Parlement d'Aix en Provence

par Catherine Dauvergne

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques Solé.

Soutenue en 1998

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Cette these demontre le role de la curiosite dans la revolution scientifique du debut xvii eme siecle. Cette curiosite, dont les origines remontent aux siecles precedents se presente comme un desir d'apprendre des choses nouvelles. Favorisee par un essor intellectuel et technique, elle a su surmonter de nombreux obstacles et se creer les bases de ses recherches. Cette curiosite a incite des hommes du debut du 17eme siecle a s'organiser en reseaux dans lesquels certains ont joue un role directeur. Ces curieux ont su egalement interesser tous les membres de la societe a l'elaboration de la science. Ces hommes se sont interesses a un monde elargi grace aux grandes decouvertes. De ce monde, les curieux ont tire des faits nouveaux qui ont remis en question des theories existantes, convaincus desormais de la necessite de construire un savoir renouvele, organise methodiquement, les curieux ont fait evolue des disciplines aussi diverses que l'astronomie, la physiologie, la botanique, l'histoire, la linguistique et l'archeologie.

  • Titre traduit

    The driving force of the scientific revolution : the curiosity in nicolas claude fabri de peiresc's letters (1580-1637), aix en provence court adviser


  • Résumé

    This thesis proves what was the role of curiosity in the scientific revolution of the earty xvii th century. This curiosity, whose origins date back to the previous centuries, appears like a desire to learn new things. Although encouraged by an intellectual and technical development, it managed to overcome numerous obstacles and create the very basis of its researches. That curiosity prompted the men of the earty xviith century to organize themselves into networks in which some of them played a guiding role. Those curious men also succeeded in making members of society take an interest in the develoment of science. Those men were interested in a world widened by great discoveries. From that worls. Curious men drew new facts which inevotably reappraised existing theories. Now convinced of the necessity to work out a remodelled knowledge, methodically organized, curious men made various disciplines, such as astronomy, physiology, botanic, history, linguistic or archaeology evolve.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (505 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 205143/1998/22/1-2
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.