Le cinéma français en Espagne, 1939-1975

par Hélène Liogier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Pierre Guillen.

Soutenue en 1998

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Le cinema est ici un enjeu economique, politique et culturel qui permet d'etudier le sens et les fonctions des relations entre une democratie et une dictature. Les initiatives des autorites et des professionnels francais se heurtent aux mesures prises par les franquistes pour controler l'importation et la diffusion du cinema etranger. Avant 1936, l'espagne est le premier marche d'exportation du cinema francais. En 1939, ce marche lui echappe totalement, et pour longtemps. Jusqu'en 1949, rares sont les films francais qui parviennent a entrer dans le pays. En revanche, nombreux sont ceux dont la carriere - debutee avant 1939 - est interrompue par la censure franquiste. Quelques cinemas projettent parfois de vieux films. Resultat, le public n'est pas au rendez-vous malgre les efforts entrepris par les representants de la culture francaise en espagne pour diffuser des films dans le cadre des instituts et des lycees francais. Les annees qui s'ecoulent entre 1950 et 1962 constituent une etape intermediaire dans l'entreprise de reintroduction du cinema francais en espagne. En tant qu'attache d'information de l'ambassade de france et delegue d'unifrance film a madrid, marcelin defourneaux se depense sans compter pour favoriser la diffusion du cinema francais dans le pays. Mais, du fait de la maniere discriminante dont s'exerce la censure, seule une minorite cultivee a le "privilege" de decouvrir la production cinematographique francaise, en particulier dans les cine-clubs. A partir de 1963 et jusqu'a la fin de la dictature, en revanche, les films francais sont tres presents en espagne. Ils rencontrent, enfin, le " grand public" espagnol parce que les relations franco- espagnoles se sont ameliorees et que la censure franquiste est moins stricte sur les questions d'ordre moral. Au debut des annees soixante-dix, le marche espagnol est d'ailleurs le second, voire le premier marche d'exportation du cinema francais.


  • Résumé

    The film industry is therefore an economical, political and cultural stake which allow to study sens and fonction of the relations between a democracy and a dictatorship. The initiatives in favour of french movies knocked against franquistes's measures to control the importation and the broadcasting of foreign film. Before 1936, spain was the first exportation market for french movies. In 1939, this market completely passed out and for a long time. Until 1949, only a few french movies succeded entering the country. On the other hand, many movies, entered spain before 1939, were forbidden by the franquiste censorship. Only a few cinema did showed old french movies without success. The representatives of french culture could only broadcast some films in their institute. The years between 1950 and 1962 were an intermediary step to the reintroduction of french movies in spain. As the director of french embassy information department and supervisor of unifrance film in madrid, marcelin defourneaux made strong efforts to enhance the broadcasting of french film in spain. Nevertheless, because of discriminantory censorship manners, only a cultural minority had the opportunity to discover the french production, essentially thanks to "cine-clubs". On the contrary, from 1963 to the end of the dictatorship, french movies were well- represented in spain. Thanks to the bether relations between france and spain and also the less restricted censorship about moral questions, french films have eventually met their large audience. At the beginning of the seventies, spain is again the second or even the first exportation market for french film industry.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (913 f.): ill
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 205143/1998/12/1-3
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2436
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.