Visualisation de la surexpression du gène hdmr1 in vivo à l'aide d'un oligonucléotide antisens radiomarqué

par Anne-Sophie Gauchez-Quenin

Thèse de doctorat en Sciences pharmaceutiques

Sous la direction de Michel Comet.

Soutenue en 1998

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (113 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 99-112

Où se trouve cette thèse ?