Dynamique actuelle et récente des Alpes occidentales internes : Approche structurale et sismologique

par Christian Sue

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Pierre Tricart et de François Thouvenot.

Soutenue en 1998

à Grenoble 1 .


  • Résumé

    L'analyse multidisciplinaire (géologie structurale, sismologie et géodésie) du secteur au SE du Pelvoux, montre qu'il est affecté par une fracturation tardi-alpine extensive et décrochante, postérieure aux épisodes compressifs, suivant un réseau de failles longitudinales et transverses à l'arc alpin. Le calcul des champs de contraintes (inversion des données structurales) montre que les jeux normaux et décrochants correspondent à une seule phase tectonique globalement transtensive au cours de laquelle il y a permutation des axes de contraintes principaux. Le calcul des mécanismes au foyer dans ce secteur, situé sur l'arc sismique briançonnais, établit que l'extension tardi-alpine se poursuit actuellement. L'étude de la fracturation et les coupes sismotectoniques en arrière du front pennique montrent que les failles normales se branchent sur cette discontinuité majeure et suggère sa réactivation en détachement extensif. L'analyse sismotectonique de l'ensemble des zones internes de l'arc alpin occidental montre que l'extension se développe au nord (jusqu'à l'Aar) et à l'est (arc sismique piémontais). Le calcul du champ de contraintes actuel (inversion des solutions focales) caractérise une extension radiale à l'arc alpin occidental dans ses zones internes. Elle entraîne la réactivation en extension du front pennique crustal et de la bordure ouest du corps d'Ivrée. De part et d'autre de la zone en extension, le champ de contraintes est compressif. L'extension affecte donc une zone de 400 km de long et de 50 km de large au cœur d'une chaîne en convergence. Une compétition entre forces de volume dans la racine lithosphérique alpine et forces aux limites de la chaîne (translation et rotation du poinçon adriatique) serait à l'origine de ce contraste tectonique. Deux modèles dynamiques pourraient expliquer cette extension : le détachement ou le retrait d'un panneau lithosphérique (subduction continentale) plongeant sous la racine alpine occidentale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([330] p.)
  • Annexes : 262 REF. Notes bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Le Bourget-du-Lac, Savoie). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE SUE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.