Caracterisation de la proteine ribosomique l4 du plaste d'epinard

par YOUSSEF TRIFA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de SILVA LERBS MACKE.

Soutenue en 1998

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le genome plastidial est transcrit par deux arn polymerases, l'une monomerique, codee dans le noyau (nep), l'autre multimerique codee par le genome plastidial (pep). La transcription de l'operon rrn plastidial est assuree, in vivo, par la nep. Le facteur cdf2 est implique dans la regulation de l'expression de cet operon, en inhibant sa transcription par pep. Dans le but de caracteriser des proteines impliquees dans la regulation de la transcription plastidiale, nous avons debute l'analyser des proteines qui co-purifient avec le facteur dcf2 et la nep. Une proteine ribosomique (cd2) a ainsi ete purifiee et sa sequence n-terminale determinee. Nous avons clone et identifie l'adn complementaire ainsi que le gene correspondant a cette proteine. Nous avons pu montrer que le gene identifie code pour la proteine l4 de grande sous unite 50s du ribosome plastidial d'epinard (spinacia oleracea). Il s'agit du premier gene nucleaire isole codant pour la proteine rpl4 d'une plante superieure. A l'image d'autres genes nucleaires codant pour des proteines ribosomiques plastidiales, nous avons montre que le gene rpl4 identifie est unique et s'exprime plus dans les tissus a capacite photosynthetique que dans les racines. La proteine rpl4 d'epinard est homologue aux proteines ribosomiques l4 de procaryotes mais s'y distingue par la presence d'une extension c-terminale acide. La proteine ribosomique l4 d'escherichia coli provoque une terminaison prematuree de la transcription de l'operon s10 au niveau d'un site de pause. Malgre la divergence avec celle d'escherichia coli, la proteine ribosomique l4 du chloroplaste d'epinard a conserve au cours de l'evolution la capacite de stimuler la pause de l'arn polymerase d'e. Coli au site d'attenuation de l'operon s10. Cette propriete laisse supposer que la proteine l4 joue un role dans la regulation de l'activite transcriptionnelle par la pep. Dans les plastes d'epinard. Rpl4 semble egalement moduler la transcription, in vitro, de l'operon rrn par la nep. Par son interaction avec les deux arn polymerases plastidiales, rpl4 semble etre une proteine-cle de la regulation transcriptionnelle plastidiale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 P.
  • Annexes : 163 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.