Desequilibres genetiques dans les tumeurs bronchiques : une analyse par hybridation genomique comparative

par SYLVIE MICHELLAND

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de MICHEL ROBERT NICOUD.

Soutenue en 1998

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le cancer du poumon est un probleme de sante publique majeur et il represente la premiere cause de mort par cancer chez l'homme dans le monde. Nous nous sommes interesses a l'analyse des desequilibres genetiques dans les tumeurs bronchiques dans le but d'etablir une cartographie precise des zones du genome associees a cette pathologie. Nous avons utilise la technique d'hybridation genomique comparative in situ (cgh) qui met en evidence de maniere rapide et globale l'ensemble des desequilibres genetiques presents dans une tumeur. Nous avons mis au point un protocole permettant d'obtenir des preparations de chromosomes metaphasiques adaptees a l'hybridation de type cgh et determine les conditions optimales requises pour une analyse cgh fiable et reproductible. Nous avons realise une etude cgh sur 11 tumeurs neuroendocrines de haut garde de malignite et 11 tumeurs non neuroendocrines. Nous avons montre que ces deux phenotypes partagent des anomalies communes et que certaines anomalies sont retrouvees specifiquement dans un phenotype. Ces resultats renforcent la notion qu'il existerait deux voies differentes de tumorgenese conduisant a la formation de ces deux classes de cancers bronchiques. Nous avons analyse un ensemble de 74 tumeurs bronchiques incluant tous les types histologiques. Notre but etant d'une part, d'identifier les regions chromosomiques specifiques pour chaque type histologique et d'autre part, d'etablir des correlations entre les anomalies chromosomiques mises en evidence par cgh, le type de cancer (ne, non ne), le type histologique et le degre de malignite de la tumeur. Les resultats ont montre des anomalies chromosomiques communes et differentes dans les differents types histologiques et nous avons etabli un patron d'anomalies chromosomiques pour chaque type histologique. Le nombre, le type et la distribution des anomalies permet de distinguer les carcinomes de haut grade et de bas grade de malignite. De plus, certaines anomalies semblent etre plus particulierement impliquees dans le caractere agressif des tumeurs. Ces resultats permettront ainsi d'orienter les recherches moleculaires visant a caracteriser les genes impliques dans le processus de cancerogenese.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 173 P.
  • Annexes : 178 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.