Expression du complexe d'adherence e-cadherine/catenines dans les cellules tumorales vesicales

par AGNES MIALHE

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Daniel Seigneurin.

Soutenue en 1998

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans les cancers epitheliaux ou carcinomes, la perte d'adherence intercellulaire est probablement une des premieres etapes des mecanismes d'invasion et de formation des metastases. De recentes avancees demontrent que la e-cadherine, molecule d'adherence intercellulaire specifique des cellules epitheliales, mais egalement les catenines, groupe de proteines cytoplasmiques interagissant avec la cadherine, sont particulierement alterees dans les carcinomes invasifs. Ce travail de these a ete consacre a l'etude des anomalies d'expression du complexe e-cadherine-catenines dans le carcinome vesical, dont le comportement recidivant et l'evolution vers des tumeurs tres infiltrantes en font un modele d'etude interessant. Dans un premier temps, nous avons mis en evidence une frequence importante des anomalies d'expression de la e-cadherine et des catenines alpha et beta dans les carcinomes vesicaux les plus invasifs, montrant ainsi le role essentiel de ces molecules dans la progression tumorale vesicale. L'expression de la e-cadherine a en outre une valeur pronostique, ce qui renforce l'interet clinique de son etude. La deuxieme etape de ce travail a consiste a etudier, dans differentes lignees tumorales de vessie, l'expression du complexe e-cadherine-catenines, les interactions proteiques entre ses differents constituants et sa regulation. Nous avons observe une diminution d'expression de la e-cadherine dans les lignees les moins differenciees et demontre qu'une diminution de la transcription des arnm de la e-cadherine est sans doute un mecanisme majeur conduisant a cette baisse d'expression proteique. En fait, dans certaines lignees tres agressives, mais egalement dans certaines tumeurs, les catenines peuvent encore etre exprimees au niveau membranaire, meme en absence de e-cadherine transmembranaire, ce qui suggere la presence d'autres cadherines dans ces cellules. En effet, la detection de n-cadherine membranaire dans ces lignees semble indiquer que cette autre cadherine pourrait jouer un role non negligeable dans la tumorigenese vesicale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 286 P.
  • Annexes : 306 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.