Etude de deux familles multigeniques codant pour des polygalacturonases et des pectine-methylesterases chez arabidopsis thaliana

par MOEZ TORKI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de PAUL MANDARON.

Soutenue en 1998

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La pectine joue un role fondamental dans le maintien de la structure et de l'elasticite de la paroi ainsi que dans la cohesion intercellulaire au cours du developpement des plantes. Plusieurs enzymes, associees a la paroi, interviennent dans les modifications physico-chimiques de la pectine lors de divers processus physiologiques. Parmi ces enzymes, notre interet a porte sur l'etude des polygalacturonases (pg) et des pectine-methylesterases (pme) au niveau moleculaire chez a. Thaliana. Cette etude a ete conduite dans le cadre du sequencage des transcrits chez la plante modele arabidopsis thaliana. Nous avons determine les sequences nucleotidiques completes de quatre adnc codant pour des pg ainsi que celle d'un adnc codant pour une pme similaires a des pga et pme exprimes preferentiellement dans le pollen. Nous avons recherche leurs genes respectifs, analyse leurs sequences peptidiques deduites ainsi que celles d'autres adnc et genes codant pour des pg et pme disponibles dans les banques de donnees et etudie l'expression des deux familles multigeniques des pga et pme dans les differents organes d'a. Thaliana. Les comparaisons des polypeptides deduits de ces genes et l'analyse de leurs relations phylogenetiques moleculaires nous a permis de classer ces genes respectivement en trois et six groupes majeurs pour les pga et pour les pme. Nous avons mis en evidence l'accumulation des transcrits de pga et de pme dans tous les organes d'a. Thaliana examines, avec toutefois une presence beaucoup plus marquee dans les organes constitues de jeunes tissus dont les cellules sont en division et en expansion cellulaire fortement actives (cellules, plantules et jeunes siliques) et dans les organes reproducteurs (boutons floraux et fleurs). L'expression des pga et des pme dans de tels organes, constitues de jeunes tissus en division et en expansion cellulaire active, suggerent leur role fondamental, agissant probablement de concert dans l'elongation du tube pollinique et dans l'expansion cellulaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 260 P.
  • Annexes : 122 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.