Dendroecologie comparee de l'epicea, du meleze, du pin cembro et du pin a crochets en limite superieure de la foret dans les alpes francaises : influence de la variabilite macro-ecologique

par VERONIQUE PETITCOLAS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Serge Aimé.

Soutenue en 1998

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une etude dendroecologique est menee sur les quatre coniferes constituant la limite superieure de la foret dans les alpes francaises : l'epicea commun (picea abies (l. ) karst), le meleze d'europe (larix decidua mill. ), le pin cembro (pinus cembra l. ) et le pin a crochets (pinus uncinata mill. Ex mirb. ). La zone d'etude couvre quatre regions : belledonne (alpes externes), la moyenne-tarentaise (alpes intermediaires), la haute-maurienne (alpes internes du nord) et le brianconnais (alpes internes du sud), situees le long de gradients croissants d'aridite estivale, de continentalite hydrique et de temperature. Au total, 37 populations de 12 arbres dominants sont echantillonnes en adret et en ubac, sur substrats carbonates et non carbonates. La croissance radiale est globalement plus rapide en moyenne-tarentaise et plus lente dans le brianconnais. Des differences specifiques importantes sont egalement observees : croissance radiale plus forte pour l'epicea et le pin cembro, rythmes propres a chaque espece, hauteurs dominantes plus elevees pour l'epicea et le meleze. L'etude des relations cernes-climat (correlations simples, fonctions de reponses, annees caracteristiques) met en evidence des comportements specifiques distincts : epicea tres sensible au manque de chaleur durant la saison de vegetation et a l'aridite de l'ete precedant la formation du cerne, meleze favorise par la chaleur en juin, pins craignant avant tout l'aridite de l'ete precedent. Le contexte bioclimatique influence plus la reponse des arbres que les conditions stationnelles sauf pour le pin a crochets qui se montre tres reactif a l'exposition. Enfin, l'etude des tendances a long terme revele une derive positive de la croissance depuis le milieu du 19#e#m#e siecle pour les quatre especes notamment pour les cernes d'age cambial jeune. Cette derive est plus forte pour l'epicea, plus marquee dans les alpes externes et intermediaires et semble liee a une augmentation des temperatures minimales.

  • Titre traduit

    Dendroecological comparison between norway spruce, european larch, arolla pine and mountain pine at the upper forest limit in the french alps : influence of the macro-ecological variability


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 233 P.
  • Annexes : 245 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.